AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Double Podium Toyota À Shanghai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8272
Age : 70
Localisation : pont farcy14380 calvados
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Double Podium Toyota À Shanghai   Lun 07 Nov 2016, 22:42

DOUBLE PODIUM TOYOTA À SHANGHAI - Vaucresson, le 7 novembre 2016


Toyota GAZOO Racing est de nouveau monté sur le podium aux deuxième et troisième places après les 6 Heures de Shanghai, avant-dernière épreuve de la saison 2016 du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC).

Malgré deux crevaisons, la TS050 Hybrid n°6 de Stéphane Sarrazin, Mike Conway et Kamui Kobayashi s’est hissée à la seconde position et obtient son quatrième podium consécutif. Grâce à ce résultat, l’équipage reste en lice pour le titre de Champion du Monde des Pilotes et réduit même l’écart avec la Porsche n°2 à 17 points, alors que la dernière manche à Bahreïn le 19 novembre permettra d’en marquer 26.

La troisième place d’Anthony Davidson, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima leur offre leur premier podium de la saison et relance la lutte pour la seconde place au Championnat du Monde des Constructeurs. Toyota remonte en effet à 15 points d’Audi, alors qu’un maximum de 44 reste à attribuer.


Sébastien Buemi, au volant de la TS050 n°5 pour le premier départ en première ligne de l’équipe de cette saison 2016, a brièvement mené la course avant de reculer en 5e position, tandis que Mike Conway conservait sa quatrième place avec la n°6. Un arrêt imprévu de l’Audi n°8 après environ 90 minutes de course permettait aux deux Toyota de regagner une place, en troisième et quatrième positions. Après 2h30 de course et deux changements de pilotes pour chaque voiture, Kamui Kobayashi repasse deuxième à l’issue de trois tours de duel intense contre la Porsche n°2. Sébastien Buemi l’imite peu avant la mi-course au volant de la n°5 en se rapprochant de la Porsche n°2 pour lui prendre la 3e place, puis repasse derrière à la suite des arrêts aux stands.

Malheureusement, deux crevaisons imposent des arrêts imprévus à la Toyota n°6. Mais Kamui Kobayashi effectue une superbe remontée pour reprendre la troisième place à la Toyota n°5 puis la deuxième à la Porsche n°2. Au volant de la Toyota n°5, Anthony Davidson récupère la troisième marche du podium après la dernière vague de ravitaillements.

Sous le drapeau à damier, Kamui Kobayashi termine à 59,785 secondes de la Porsche n°1, qui offre à la marque le titre de Champion du Monde des Constructeurs. Anthony Davidson suit son coéquipier à seulement 6,253 secondes pour signer le premier double podium de Toyota depuis 2014, à Shanghai également.

Toshio Sato, Président de l’écurie : « Bravo à Porsche pour leur titre de Champion du Monde des Constructeurs. Malgré un peu de malchance, nous sommes très heureux d’avoir deux voitures sur le podium pour la première fois de la saison. Comme lors des trois dernières courses, nous avons assisté à une lutte serrée, avec un écart très faible entre les trois constructeurs engagés en LMP1. Cela montre à quel point le niveau de compétition est élevé en WEC et je pense que les nombreux fans présents à Shanghai ont apprécié le spectacle. Maintenant il nous reste un peu de temps pour nous préparer à la dernière manche à Bahreïn, où nous espérons être de nouveau compétitifs et nous battre pour la victoire. »



TS050 Hybrid n° 5 (Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima)
Course : 3e, 195 tours, 6 arrêts au stand. Grille de départ : 2e.
Meilleur tour en course : 1 min 46,791 sec.

Anthony Davidson : « La chance n’était pas de notre côté cette année donc c’est vraiment bien d’être de retour sur le podium. La course a été difficile en raison du trafic et de la quantité de gomme laissée sur la piste. Notre objectif était de terminer devant la Porsche n°2 et c’est génial d’y être parvenu. Cela montre tout le chemin parcouru depuis notre dernier podium à Silverstone en 2015. Placer deux voitures sur le podium est une très belle réussite. »

Sébastien Buemi : « Cette saison a vraiment été difficile pour notre équipage donc nous sommes très heureux d’être montés sur le podium. Nous savions que nous serions performants en course et nous l’avons été. Mais nous n’avions pas le rythme de la Porsche n°1. Un grand merci à l’équipe pour leurs efforts qui nous ont permis de replacer la Toyota n°5 sur le podium. Je suis vraiment heureux. Maintenant nous sommes impatients d’être à Bahreïn pour y monter de nouveau sur le podium. »

Kazuki Nakajima : « Je suis très heureux pour toute l’équipe de la n°5 qui a obtenu ce résultat. Tout le monde a travaillé très dur pour que nous montions sur le podium malgré beaucoup de malchance cette année. Merci beaucoup à toute l’équipe. J’espère que ce podium marque un tournant décisif. La course a été difficile pour moi mais mes coéquipiers ont bien conduit et nous avons pu aider notre voiture sœur à terminer devant la deuxième Porsche. »



TS050 Hybrid n° 6 (Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi)
Course : 2e, 195 tours, 7 arrêts au stand. Grille de départ : 4e.
Meilleur tour en course : 1 min 46,822 sec.

Stéphane Sarrazin : « Même si ce n’est pas une victoire comme à Fuji, c’était une bonne course pour nous. Nous avons démontré que notre voiture est très rapide. Nous n’avons pas eu de chance avec les crevaisons. Qui sait quel aurait été le résultat sans ces problèmes mais je suis très heureux quand même. Nous sommes toujours en course pour le Championnat du Monde. Les 17 points restant ne seront pas faciles à gagner mais notre voiture est rapide et nous maintiendrons la pression. »

Mike Conway : « Cette journée a été globalement positive pour nous et c’est formidable d’être de nouveau sur le podium. Dommage que nous ayons subi deux crevaisons mais l’équipe a fait un excellent travail pour remonter. Tout le monde a fait le maximum. Nous nous sommes battus jusqu’au bout. Merci à tout le monde pour ces efforts. Je suis heureux de voir l’équipage de la n°5 sur le podium également. C’est super pour eux et pour toute l’équipe. »

Kamui Kobayashi : « Je suis vraiment heureux de notre course. Cette deuxième place est un bon résultat si on tient compte de tout ce qui s’est passé. Nous avons fait une belle remontée. Notre voiture était rapide et nous avons assez bien géré le trafic. C’est sympa de voir les deux Toyota sur le podium et l’équipe le mérite car nous avons vraiment travaillé dur pour progresser cette saison et nous finissons très bien l’année. »



Résultats des 6 Heures de Fuji :

1er Porsche (Bernhard / Webber / Hartley) n° 1 : 195 tours
2e Toyota GAZOO Racing n°6 : + 59,785 sec
3e Toyota GAZOO Racing n°5 : + 1min 6,038 sec
4e Porsche (Dumas / Jani / Lieb) n° 2 : + 1min 40,855 sec
5e Audi (di Grassi / Duval / Jarvis) n° 8 : + 3 tour
6e Audi (Fässler / Lotterer / Tréluyer) n° 7 : + 14 tours

Photos libres de droits presse à disposition sur http://media.toyota.fr
Contact Médias : Alastair Moffitt, Marketing & Communications Manager: alastair.moffitt@toyota-motorsport.com



TOYOTA GAZOO Racing en Championnat du Monde d’Endurance FIA :

C’est en 1983 que Toyota s’est engagé pour la première fois en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, signant le début d’une longue participation dans cette discipline. Depuis 1985 et en comptant l’édition 2016, Toyota a couru 18 fois aux 24 Heures du Mans et s’est adjugé la 2ème place à cinq reprises (1992, 1994, 1999, 2013 et 2016), son meilleur résultat dans cette course. En 2012, Toyota s’est engagé en WEC nouvelle formule, en s’appuyant d’une part sur l’expertise de son centre technique d’Higashi-Fuji pour le groupe hybride, d’autre part sur les compétences et les installations de TOYOTA Motorsport GmbH pour le développement du châssis. Basée à Cologne en Allemagne, cette écurie plurinationale compte des ingénieurs issus des départements Sport automobile et Hybride de Toyota, qui mettent leurs technologies et leur savoir-faire au service des modèles de série. Depuis 2012, la marque a signé dix pole positions, remporté onze courses et fini à vingt-huit reprises sur le podium. En 2014, l’équipe a remporté les titres de Champion du Monde des Pilotes et des Constructeurs avec la TS040 HYBRID. Un an plus tard, Toyota fêtait les 30 ans de son premier engagement au Mans. TOYOTA Motorsport GmbH mène de front sa participation au WEC et ses autres activités, comme la fourniture d'un moteur en prévision du retour de la marque en Championnat du Monde des Rallyes en 2017, ou encore des prestations d’ingénierie et des activités liées à la compétition pour des clients privés. www.toyota-motorsport.com / www.facebook.com/toyotamotorsport / @Toyota_Hybrid

Source : Information Presse Toyota France (RP.2016-151)

Kazuki Nakajima (JPN) Toyota Racing TS050



Sébastien Grellier
Directeur, Communication Presse,
Relations Extérieures et Environnement
Tel.: 01 47 10 82 07
E-Mail : sebastien.grellier@toyota-europe.com

Gaëlle Capin
Responsable Communication Presse
Tel.: 01 47 10 81 09
E-Mail : gaelle.capin@toyota-europe.com

Stéphane Chevalier
Attaché de Presse
Tel.: 01 47 10 82 55
E-Mail : stephane.chevalier@toyota-europe.com

Anthony Davidson (GBR) Toyota Racing TS













Sebastien Buemi (SUI) and Anthony Davidson (GBR) Toyota Racing TS050



























Kamui Kobayashi (JPN) Toyota Racing TS050









Anthony Davidson (GBR) and Kamui Kobayashi (JPN) Toyota Racing TS050



Sébastien Buemi - Kazuki Nakajima - Mike Conway - Stéphane Sarrazin
















_________________

 
L'union fait la force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presta14.aneantis.com
 
Double Podium Toyota À Shanghai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pick-up (Ford Ranger Double Cabine XLT Limited 2.5 TDCi)
» Une bretelle double...
» Double Negative Jobs
» graver un dvd double couche
» [Résolu] Menu démarrer win xp (programmes en double)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SPORT AUTOMOBILE :: COMPETITION ENDURANCE WEC :: Courses ●-
Sauter vers: