AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Victoire À Domicile Pour Toyota Gazoo Racing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8272
Age : 70
Localisation : pont farcy14380 calvados
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Victoire À Domicile Pour Toyota Gazoo Racing   Mar 18 Oct 2016, 16:24

Victoire À Domicile Pour Toyota Gazoo Racing - Vaucresson, le 17 octobre 2016


Sur ses terres, Toyota GAZOO Racing vient de remporter sa première victoire de la saison aux 6 Heures de Fuji, septième manche épique du Championnat du Monde d’Endurance (WEC) 2016 de la FIA.

Devant une foule japonaise enthousiaste, les trois constructeurs de la catégorie LMP1 ont roulé quasiment au même rythme, mais la TS50 Hybride n° 6 de Stéphane Sarrazin, Mike Conway et Kamui Kobayashi a fait la différence à l’issue d'un final époustouflant, franchissant la ligne d’arrivée avec 1,439 seconde d’avance seulement sur l’Audi n° 8. Elle offre ainsi à Toyota sa 11e victoire en WEC, sa quatrième en cinq ans sur le circuit de Fuji et sa première depuis Bahreïn en novembre 2014.

Grâce à ce podium, l’équipage n° 6 remonte à la seconde place du Championnat du Monde des Pilotes, à 23 points du premier.


De leur côté, Anthony Davidson, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima enregistrent ici le meilleur résultat d’une saison en demi-teinte, en se classant 4e à moins d’une minute de la voiture sœur.

Dès le départ, la course s’annonçait tendue et la bataille serrée. Après avoir rétrogradé respectivement aux quatrième et sixième places lors du premier tour, Kamui et Kazuki effectuaient une remontée : au premier arrêt aux stands, la n° 6 pointait seconde et la n° 5 quatrième.

La rapidité des mécaniciens a alors dessiné la tournure de la course, la n° 6 désormais pilotée par Mike se disputant âprement la tête avec l’Audi n° 8, pendant qu’Anthony au volant de la n° 5 mettait la pression pour tenter de monter sur le podium.

À mi-parcours, la course ne connaissait toujours aucun répit : les trois constructeurs poursuivaient une lutte acharnée pour la victoire, lutte qui allait encore s’intensifier lorsque la Porsche n° 1 s’y est invitée. Ainsi, à l’approche des quatre heures de course, les trois voitures de tête tenaient en moins de deux secondes, tandis que la n° 5 pointait à la quatrième place à moins de 30 secondes du trio, Kazuki les prenant en chasse pour tenter le podium.

Stéphane a vécu un relais particulièrement mouvementé, roue contre roue avec l’Audi n° 8 et la Porsche n° 1, tout doublant de nombreux concurrents. En prenant à son tour le volant de la n° 6 à 90 minutes de l’arrivée, Kamui a repris le flambeau et défendu vaillamment la seconde place, avant de prétendre à la plus haute marche du podium.

Lors du dernier arrêt aux stands, Kamui s’est contenté d’un ravitaillement pour gagner de précieuses secondes, une stratégie qui lui permettait de passer en tête mais l’obligeait à tenir le rythme avec des pneus usés. Durant les derniers tours particulièrement tendus, il a su relever le défi tout en se faufilant au milieu du trafic. En franchissant la ligne d’arrivée, il remportait sa première victoire en WEC, Anthony passant peu après sous le drapeau au volant de la n° 5.

Toyota GAZOO Racing reprendra la piste le mois prochain pour l’avant-dernière manche de la saison 2016, les 6 Heures de Shanghai le 6 novembre.


Toshio Sato, Président de l’écurie : « Ça a été une course palpitante et très tendue entre les trois constructeurs de LMP1, une vraie course de vitesse de six heures. Nous avons fait le maximum ! Dans l’écurie, chacun s’est donné à fond aujourd'hui, face à des rivales aussi proches. La lutte a été propre, elle s’est jouée sur la piste et dans les stands en fonction de la vitesse et de la stratégie. Le mérite de ce superbe spectacle revient également à Audi et Porsche, que je tiens à saluer. J’aimerais remercier tous les membres de l’équipe pour leur formidable travail qui a permis ce superbe résultat à domicile, ainsi que nos collègues de Higashi-Fuji et de Cologne qui ont également beaucoup donné. Merci également à tous les supporters qui sont venus nous encourager au Fuji Speedway : comme toujours, nous avons été très heureux de courir devant la foule de nos compatriotes. »



TS050 Hybrid n° 5 (Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima)
Course : 4e, 244 tours, 6 arrêts au stand. Grille : 3e.
Meilleur temps au tour : 1 min 25,377 sec.

Anthony Davidson : « C’est un résultat fantastique pour toute l’équipe ! C’est formidable pour nous de gagner à domicile et cela étoffe encore notre palmarès déjà impressionnant au Fuji Speedway. Malheureusement pour la n° 5, nous n’avons pas été aussi véloces que l’autre voiture et n’avons pas pu rejoindre nos collègues sur le podium, mais je me suis vraiment fait plaisir et c’est toujours un bonheur de courir devant tous ces supporters. J’espère qu’ils ont apprécié la victoire bien méritée de la voiture n° 6. »

Sébastien Buemi : « Bravo à l’écurie pour cette victoire à domicile. L’équipage n° 6 a fait une très belle course et il méritait de gagner. Pour ce qui est de notre voiture, c’est le meilleur résultat de la saison mais nous n’avons pas été aussi performants que nous l’aurions voulu. Nous avons fait de notre mieux, mais il nous manquait un petit quelque chose. Néanmoins, c’est génial pour l’équipe de renouer avec la victoire et très encourageant pour les deux dernières manches. »

Kazuki Nakajima : « Tout d’abord, c’est formidable pour Toyota : la première victoire depuis un bon moment, ce qui fantastique pour tout le monde. Concernant notre voiture, ça a été une course difficile, en particulier au début où nous avons perdu du temps, surtout à cause du trafic. Après cela, nous avions un bon rythme, comparable à celui de la voiture de tête mais pas suffisant pour rattraper l’écart. Je suis très heureux des progrès accomplis par l’équipe car ce week-end, nous avons grimpé d’un cran. Je suis également ravi pour les fans japonais, nos collègues de Toyota et nos sponsors qui ont vu un beau spectacle. »



TS050 Hybrid n° 6 (Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi)
Course : 1er, 244 tours, 6 arrêts au stand. Grille : 4e.
Meilleur chrono au tour : 1 min 25,320 sec

Stéphane Sarrazin : « C’est un résultat génial pour nous, sur le circuit de la marque. Après Le Mans, c’est l’événement le plus important pour Toyota GAZOO Racing et nous avons tout donné. Ça a été une course incroyable grâce à toute l’équipe. Mike était vraiment très bon et Kamui un avion de chasse ! Comme j’ai rencontré quelques problèmes de trafic lors de mes deux relais, tout n’était pas parfait mais, globalement, nous avons tenu le rythme et c’est très positif. Nous espérions bien être compétitifs à Fuji, et je suis très heureux de ce résultat pour mon équipe et pour tous nos supporters. »

Mike Conway : « Ça fait vraiment chaud au cœur. Nous avons abordé le week-end avec optimisme, en pensant que nous avions une chance. De bout en bout, la course a été incroyablement serrée : à peine un dixième de seconde de différence entre les voitures au niveau des chronos. C’était très intense et la dernière heure a compté pour six ! Kamui a fait merveille en assurant le double relais à la fin. C’était un pari à prendre, mais il s’en est vraiment bien tiré. L’équipe a fait elle aussi un formidable travail en gagnant de précieuses secondes dans les stands et en appliquant notre stratégie : tout cela a beaucoup compté dans la victoire d’aujourd’hui. »

Kamui Kobayashi : « Dans l’équipe, tous ont été d’une efficacité extraordinaire et tous méritent cette victoire. Les qualifications nous ont donné confiance et nous avons tout mis en œuvre pour gagner sur nos terres. Nous sommes donc extrêmement heureux de remporter cette manche devant nos supporters locaux et nos collègues de Toyota, que je tiens à remercier pour leur formidable soutien. En fait, j’ai encore du mal à réaliser... Nous avons déployé tant d’efforts pour y parvenir. Ça a été une course épique. Il était risqué de tenter le double relais final, mais nous n’avions qu’un objectif en tête : la victoire, une victoire qui fait vraiment du bien, c’est le bonheur. »



Résultats des 6 Heures de Fuji :

1er Toyota GAZOO Racing n° 6 - 244 tours
2e Audi (di Grassi / Duval / Jarvis) n° 8 + 1,439 sec
3e Porsche (Bernhard / Webber / Hartley) n° 1 + 17,339 sec
4e Toyota GAZOO Racing n° 5 + 53,779 sec
5e Porsche (Dumas / Jani / Lieb) n° 2 + 1 tour
6e Rebellion (Tuscher / Kraihamer / Imperatori) n° 13 + 15 tours

Photos libres de droits presse à disposition sur www.toyota-motorsport-photos.com.

Contact Médias : Alastair Moffitt, Marketing & Communications Manager: alastair.moffitt@toyota-motorsport.com



TOYOTA GAZOO Racing en Championnat du Monde d’Endurance FIA :

C’est en 1983 que Toyota s’est engagé pour la première fois en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, signant le début d’une longue participation dans cette discipline. Depuis 1985 et en comptant l’édition 2016, Toyota a couru 18 fois aux 24 Heures du Mans et s’est adjugé la 2ème place à cinq reprises (1992, 1994, 1999, 2013 et 2016), son meilleur résultat dans cette course. En 2012, Toyota s’est engagé en WEC nouvelle formule, en s’appuyant d’une part sur l’expertise de son centre technique d’Higashi-Fuji pour le groupe hybride, d’autre part sur les compétences et les installations de TOYOTA Motorsport GmbH pour le développement du châssis. Basée à Cologne en Allemagne, cette écurie plurinationale compte des ingénieurs issus des départements Sport automobile et Hybride de Toyota, qui mettent leurs technologies et leur savoir-faire au service des modèles de série. Depuis 2012, la marque a signé dix pole positions, remporté onze courses et fini à vingt-six reprises sur le podium. En 2014, l’équipe a remporté les titres de Champion du Monde des Pilotes et des Constructeurs avec la TS040 HYBRID. Un an plus tard, Toyota fêtait les 30 ans de son premier engagement au Mans. TOYOTA Motorsport GmbH mène de front sa participation au WEC et ses autres activités, comme la fourniture d'un moteur en prévision du retour de la marque en Championnat du Monde des Rallyes en 2017, ou encore des prestations d’ingénierie et des activités liées à la compétition pour des clients privés.

www.toyota-motorsport.com / www.facebook.com/toyotamotorsport / @Toyota_Hybrid

Source : Information Presse Toyota France (RP.2016-140)



Sébastien Grellier
Directeur, Communication Presse,
Relations Extérieures et Environnement
Tel.: 01 47 10 82 07
E-Mail : sebastien.grellier@toyota-europe.com

Gaëlle Capin
Responsable Communication Presse
Tel.: 01 47 10 81 09
E-Mail : gaelle.capin@toyota-europe.com

Stéphane Chevalier
Attaché de Presse
Tel.: 01 47 10 82 55
E-Mail : stephane.chevalier@toyota-europe.com























Stéphane Sarrazin - Mike Conway - Kamui Kobayashi





Kamui Kobayashi









Mike Conway - Kamui Kobayashi - Stéphane Sarrazin







Kamui Kobayashi - Stéphane Sarrazin - Mike Conway







Anthony Davidson - Kazuki Nakajima - Sébastien Buemi



Anthony Davidson



Kamui Kobayashi





Kazuki Nakajima - Sébastien Buemi - Anthony Davidson




















_________________

 
L'union fait la force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presta14.aneantis.com
 
Victoire À Domicile Pour Toyota Gazoo Racing
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Doublé Pour Toyota Tacing à Silverstone
» Toyota rav 4 avec gps navteq embarque
» code pour inséré les anime (Fond transparent)
» Plugins Firefox pour sécuriser votre navigateur.
» Pb pour le choix de la voie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SPORT AUTOMOBILE :: COMPETITION ENDURANCE WEC :: Courses ●-
Sauter vers: