AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Paloma : la moto « de » Johnny Hallyday

Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 10442
Age : 71
Localisation : pont farcy14380 calvados
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Paloma : la moto « de » Johnny Hallyday   Jeu 06 Mar 2008, 12:06

Paloma : la moto « de » Johnny Hallyday

En 1963, Paloma, pour lancer son très beau modèle Super Flash, tente un coup de pub sur le nom de Johnny Hallyday.

> La Paloma d’Hallyday : la moto à que Johnny !


En passant près de l’expo moto du Rétromobile 2008, à Paris les 8 et 17 février dernier, le visiteur ne pouvait s’empêcher d’avoir un « Flash » sur Johnny Hallyday.

En effet, sur le plateau non loin de la Flandria de Margerin, était bien exposé un superbe cyclo-sport de marque Paloma et de type Super Flash Spécial Hallyday 1963. Ce vélomoteur (immatriculé et sans pédale à l’époque) n’est pas du tout l’œuvre, comme il y en eut tant, d’un fan du célèbre chanteur. Il s’agit bel et bien d’un coup de pub parfaitement réfléchi et orchestré par Paloma.

D’où viens-tu Johnny ?

C’est ce que l’on appellerait maintenant un « produit dérivé ». « L’idole des jeunes » tourne cette année-là un premier film, « D’où viens-tu Johnny ? », œuvre majeure dont il est la vedette principale, Sylvie Vartan lui donnant la réplique.

Ce chef d’œuvre, par trop méconnu, comporte aussi un grand moment de cinéma moto puisque les tourtereaux y circulent sur… une Paloma Super Flash. La sortie de ce vélomoteur sport très cossu, bien équipé et motorisé en son temps, est bien sûr « parrainée » par le plus célèbre des twisters hexagonaux. « Comme le Port-Salut, c’est écrit dessus », aurait-on pu ironiser.

Jauni soit qui mal y pense

Hélas pour Paloma, qui espèrait grâce à ce coup de pub voir ses ventes fumer, la Super Flash Spécial Hallyday n’a pas fait un tabac. Les couleurs de Johnny venait de se faire laver à l’eau froide.

La Paloma, adieu, c’est toi que j’aime...

L’année suivante, le motoriste Lavalette, portant sa croix, dû se faire à l’idée de vendre Paloma à Cazenave. Les spécialistes disent qu’ensuite ce fut beaucoup moins bien. Mais il y a toujours des gens pour regretter l’éclat passé des couleurs qui ont jauni.

> Paloma : moteur Lavalette

Lavalette est en 1963 un motoriste basé à Saint-Ouen. Ce moteur est en fait une copie sous licence du moteur italien Franco Morini. Le cylindre est encapuchonné et refroidi par une turbine forçant l’air frais à circuler en permanence sous le capuchon. Ce système à air forcé a disparu depuis longtemps des 50 à moteur extérieurs refroidis par air. Il est toujours très employé sur les scooters, où le moteur est enfermé. Doté de ce propulseur non bridé et titrant au minimum 3,75 ch, ce cinquante très nerveux pouvait atteindre facilement 80 km/h, voire presque cent moyennant une petite préparation. Il s’agissait bien d’une vraie motocyclette légère.



> Paloma Super Flash Spécial Johnny

Puisqu’on vous le dit, c’est que c’est vrai ! Sûr que le logo spécial, désormais jauni, devait être à l’origine de sacrés éclairs de la part des minettes et des dactylos rock. Surtout qu’en plus elles avaient le droit d’y être passagère, à l’instar de la petite Sylvie dans le film. Ceci n’était pas le cas à cette époque pour les cyclos, sauf si la minette avait moins de quatorze ans. Y a pas ! Avoir sa licence, ça vous virilisait tout de suite son minet le moins poilu. Ça montrait aussi qu’il avait un peu de pognon. Abondance de bien ne nuit pas.



> Paloma et queue de tigre

Ça c’est du parfait bon goût d’époque. Un vrai bonheur d’authenticité. Et en plus parfaitement assorti avec les couleurs bien plastoc des couvre gaine spiralés, lesquelles s’assortissent tout autant avec la teinte de la carrosserie. Moyennant quelques bon points accumulés pour cause d’assiduité à la pompe, les stations services Esso vous octroyaient royalement une superbe queue de tigre. En véritable peluche synthétique premier choix, tout un chacun, fier de mettre un « tigre dans son moteur » se l’accrochait où cela lui chantait. Des rétros des voitures en pendaient des grappes, les cabines des camions en vomissaient. Avec une moto, question de consommation, on en avait moins, mais on y arrivait tout de même. Une des plus lumineuses idées publicitaires qu’ait jamais eu un pétrolier. Dommage d’avoir oublié la décalco mambo de pin-up en maillot.



> Paloma : roue, frein et fourche

Un tel équipement peut aujourd’hui faire sourire mais ce tambour avant (idem arrière) était sérieusement dimensionné comparé à ce que l’on pouvait trouver sur bien des cyclomoteurs. La fourche et la jante étaient également des plus correctes. Bon nombre de vélomoteurs de plus forte cylindrée et puissance n’étaient pas mieux fournis.



> Paloma, Johnny et Sylvie : tiercé gagnant ?

Malgré ce coup de pub, la Paloma Spécial Johnny ne connu pas le succès escompté…



SOURCE :


_________________

 
L'union fait la force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presta14.aneantis.com
 
Paloma : la moto « de » Johnny Hallyday
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paloma : la moto « de » Johnny Hallyday
» ZUMO 660 option auto / moto
» 24 Heures du Mans Moto 2008.
» moto puch 175 sv (Amicale Puch)
» POI garage moto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MANIFESTATIONS MOTOS :: Salons / Expos-
Sauter vers: