AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bon début d’année 2015 pour le Groupe Volkswagen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 7322
Age : 69
Localisation : pont farcy14380 calvados
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Bon début d’année 2015 pour le Groupe Volkswagen    Ven 01 Mai 2015, 16:00

Bon début d’année 2015 pour le Groupe Volkswagen - Jeudi 30 Avril 2015


• Chiffre d'affaires en hausse de 10,3 % à 52,7 milliards d'euros (47,8 milliards d'euros) ; impact positif des effets de taux de change

• Résultat d'exploitation en progression de 0,5 milliard d'euros à 3,3 milliards d'euros dans un contexte caractérisé par des tendances très contrastées au niveau des régions du monde

• Bénéfice avant impôt en hausse à 4 milliards d'euros (3,4 milliards d'euros)

• Liquidités nettes de la division automobile : 20,8 milliards d'euros

Le Groupe Volkswagen a bien démarré l'année 2015 malgré un environnement économique qui reste morose. Le chiffre d'affaires affiche une hausse de 10,3 % à 52,7 milliards d'euros (47,8 milliards d'euros) au premier trimestre, grâce à une augmentation des volumes, aux améliorations du mix et à l’effet positif des taux de change. Également en hausse de 16,6 %, le résultat d'exploitation atteint 3,3 milliards d'euros (2,9 milliards d'euros). La marge d'exploitation s’établit à 6,3 % (6 %). Le chiffre d'affaires et le résultat d'exploitation du Groupe ne tiennent pas compte des joint-ventures chinoises dont les activités sont comptabilisées par la méthode de mise en équivalence. La part du résultat d'exploitation attribuable aux joint-ventures chinoises au cours des trois premiers mois atteint 1,6 milliard d'euros (1,2 milliard d'euros).

Le bénéfice avant impôt du Groupe Volkswagen s'élève à 4 milliards d'euros (3,4 milliards d'euros). La marge d'exploitation avant impôts a augmenté, passant de 7 % à 7,5 % au premier trimestre. Le bénéfice après impôt atteint 2,9 milliards d'euros (2,5 milliards d'euros). « Nous avons toujours affirmé que 2015 serait une année difficile pour l'industrie automobile en général, mais aussi pour nous. Les principaux indicateurs du premier trimestre montrent toutefois que le Groupe Volkswagen reste en bonne voie, malgré les difficultés. Le défi pour l'ensemble des collaborateurs est de faire de 2015 une nouvelle année à succès », a indiqué Martin Winterkorn, Président du Directoire de Volkswagen Aktiengesellschaft, mercredi à Wolfsburg. Pour 2015, le Groupe a notamment pour objectif d'augmenter ses volumes, son chiffre d'affaires et son résultat d'exploitation.

La demande mondiale de voitures de tourisme affiche une progression de 3,7 % au premier trimestre 2015 par rapport à la même période l'année précédente, mais les tendances du marché varient d'une région à l'autre. En Asie-Pacifique, en Amérique du Nord, en Europe de l'Ouest et en Europe centrale, les marchés sont globalement en hausse, tandis que l'Europe de l'Est et l'Amérique du Sud affichent un déclin significatif en volume par rapport à l'année précédente. « Les grandes tendances du marché des véhicules de tourisme vont probablement continuer à afficher des résultats divergents selon les régions. Cet environnement délicat exige de la flexibilité et une solidité financière à toute épreuve si nous voulons assurer la réussite du Groupe à long terme et atteindre les objectifs de notre Stratégie 2018 », a indiqué Hans Dieter Pötsch, directeur financier.

Liquidités nettes en hausse pour la division automobile

Le cash-flow net de la division automobile progresse de 1,6 milliard d'euros par rapport à l'année précédente pour s'établir à 1,5 milliard d'euros. Les liquidités nettes de la division automobile s'élevaient à 20,8 milliards d'euros fin mars (31 décembre 2014 : 17,6 milliards d'euros). Les liquidités ont diminué en raison de l’augmentation du capital de la division Financial Services, tandis que l'émission réussie de titres hybrides a permis de consolider les fonds propres de la division Automobile. Les investissements en foncier, usines, équipements, biens immobiliers et immobilisations incorporelles, hors coûts d'investissement capitalisés, progressent pour atteindre 2,1 milliards d'euros (1,6 milliard d'euros). Le Groupe Volkswagen a maintenu sa rigueur d'investissement avec un ratio d'investissement en immobilisations corporelles sur chiffre d'affaires de 4,5 % (3,9 %) pour la division Automobile. Le Groupe a principalement investi dans les installations de production et les lancements de modèles prévus pour 2015 et 2016, ainsi que dans les composantes écologiques de la gamme.

Marques et secteurs d’activité

Le résultat d'exploitation du segment Voitures Particulières a progressé de 16,8 % par rapport à l'année précédente pour atteindre 514 millions d'euros (440 millions d'euros) au cours des trois premiers mois de 2015. Cet excellent résultat est à mettre à l'actif d'une hausse du chiffre d'affaires assortie de mesures d'optimisation des coûts. Le bénéfice a été affecté par la morosité des marchés en Russie et en Amérique du Sud. L'effet positif, au premier trimestre du lancement réussi du programme d'efficacité s'est traduit en centaines de millions d'euros dans le résultat. La marge d'exploitation a atteint 2 % contre 1,8 % un an plus tôt.

Le résultat d'exploitation de Audi est en hausse par rapport à l'année précédente (1,4 milliard d'euros contre 1,3 milliard d'euros en 2014) grâce à l'augmentation des volumes et à l’impact favorable des taux de change. Le bénéfice a, lui, subi le contrecoup d’investissements particulièrement importants dans le lancement de produits et technologies et également de l'extension du réseau de production international. La marge d'exploitation atteint 9,7 % (10,1 %).

ŠKODA a généré un bénéfice d'exploitation de 242 millions d'euros (185 millions d'euros) au premier trimestre 2015, dépassant largement le résultat de l'année précédente, une amélioration qui est à mettre à l'actif de facteurs liés aux volumes et au mix. La marge d'exploitation atteint 7,6 % (6,2 %).

Le bénéfice d'exploitation de SEAT affiche 33 millions d'euros (année précédente : perte d'exploitation de 36 millions d'euros). Cette hausse résulte principalement d'une amélioration des volumes et de taux de change plus avantageux, le tout conjugué à une réduction des coûts.

Le bénéfice d'exploitation de Bentley est en hausse par rapport à l'année précédente pour atteindre 49 millions d'euros (45 millions d'euros). La marge d'exploitation atteint 10,3 % (10 %).

Quant à Porsche, la marque enregistre un résultat d'exploitation de 765 millions d'euros (698 millions d'euros) et une marge d'exploitation de 15,1 % (17,8 %). Les effets positifs des volumes et des taux de change ont plus que compensé l'impact négatif de l'évolution du mix, de la hausse des coûts de structure et de l'augmentation des coûts de développement destinés à de futurs projets et technologies.

Le résultat d'exploitation de Volkswagen Véhicules Utilitaires a progressé pour atteindre 165 millions d'euros (136 millions d'euros). La marge d'exploitation atteint 6,1 % (5,8 %).

Scania enregistre un bénéfice d'exploitation de 237 millions d'euros (254 millions d'euros) et une marge d'exploitation de 9,6 % (10,3 %). MAN a généré un bénéfice d'exploitation de 34 millions d'euros (68 millions d'euros) et une marge d'exploitation de 1,1 % (2,2 %). La mauvaise tenue du marché en Russie et au Brésil a eu un impact négatif sur l'activité véhicules utilitaires.

Le bénéfice d'exploitation de Volkswagen Financial Services atteint 403 millions d'euros (353 millions d'euros) grâce à l'impact positif des volumes et des taux de change. Le nombre de nouveaux contrats de financement, de crédit-bail, de service et d'assurance signés au premier trimestre a progressé de 1,2 million (+12,9 %) à travers le monde.

Martin Winterkorn : « Nous sommes idéalement positionnés pour gérer des tendances très contrastées au niveau des marchés automobiles mondiaux ».

Martin Winterkorn est confiant pour la fin de l'année : « Nous sommes idéalement positionnés pour gérer des tendances très contrastées au niveau des marchés automobiles mondiaux. Les points forts de notre Groupe sont notamment notre portefeuille de marques, la diversité de notre gamme de modèles, notre présence croissante sur tous les grands marchés mondiaux et le large éventail de nos services financiers. » En 2015, le Groupe Volkswagen va renforcer son initiative produit, toutes marques confondues, et moderniser et élargir son offre avec le lancement de nouveaux modèles attractifs.

En fonction des conditions économiques, Volkswagen s'attend à une hausse de 4 % du chiffre d'affaires du Groupe et de ses activités commerciales en 2015 par rapport à l'année précédente. Toutefois, les situations économiques en Amérique latine et en Europe de l'Est devront être surveillées attentivement pour ce qui concerne la division Véhicules utilitaires/Moteurs et générateurs.

Une situation économique délicate, la concurrence féroce, les fluctuations des prix des matières premières et la volatilité des taux d'intérêt et des taux de change sont autant d'enjeux qui restent difficiles à appréhender. Le Groupe prévoit un effet positif des programmes d'efficacité énergétique mis en œuvre par toutes les marques, mais aussi des outils modulaires.

En termes de résultat d'exploitation, Volkswagen prévoit une marge d'exploitation entre 5,5 % et 6,5 % en raison de l'environnement économique difficile. La marge d'exploitation devrait atteindre 6 % à 7 % pour les Voitures Particulières et 2 % à 4 % pour les Véhicules Utilitaires/Moteurs et générateurs. Pour la division Financial Services, le Groupe prévoit un résultat d'exploitation similaire à celui de l'année précédente.

Source : Communiqué de Presse Volkswagen France



Relations Presse et Publiques Volkswagen Group France
Tel : 01.49.38.88.80/ 88.02 / 88.40
E-Mail : leslie.peltier@volkswagen.fr
Site presse France : www.volkswagen.fr/presse

_________________

 
L'union fait la force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presta14.aneantis.com
 
Bon début d’année 2015 pour le Groupe Volkswagen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nouvelle ŠKODA Fabia élue Voiture de l'Année 2015 selon « What Car? »
» Droit d'édition pour un groupe.
» Ajouté une image pour un groupe
» Catégorie seulement pour un groupe
» Masquer un champs de profil pour un groupe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE COIN AUTOMOBILE :: VOITURES ETRANGERES DE NOS JOUR :: Volkswagen ●-
Sauter vers: