AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Transporter, Caravelle Et Multivan - La Sixième Génération

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 7301
Age : 69
Localisation : pont farcy14380 calvados
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Transporter, Caravelle Et Multivan - La Sixième Génération   Mer 22 Avr 2015, 12:47

Transporter, Caravelle Et Multivan - La Sixième Génération - Mercredi 22 Avril 2015



• Confort accru – réglage électrique des sièges et hayon
• Nouveaux moteurs TDI et TSI – consommation en baisse et système start-stop de série
• Multivan Generation SIX – modèle spécial lancement
• Caravelle Highline – le top-model de la flotte de navettes
• Systèmes d’aide à la conduite – sécurité accrue grâce au système Front Assist, au régulateur de distance, etc.
• Infodivertissement – électronique de bord interconnectée



En Allemagne, la famille Transporter est numéro 1 sur son segment depuis des dizaines d’années. Son prédécesseur s’est vendu à 2 millions d’exemplaires à travers le monde en treize ans. Toutes générations confondues, cela représente 12 millions d’unités en 65 ans. Le nouveau Transporter s’apprête à poursuivre cette success-story. La famille Transporter est toujours divisée en trois grandes catégories : l’utilitaire (Fourgon, Plateau, Double cabine et Combi), le monospace destiné à un usage professionnel et privé (Multivan et Caravelle) et le mini camping-car (California). De plus, la variabilité et la fonctionnalité de la gamme sont renforcées par les deux empattements et les trois hauteurs de toit disponibles. Si l’on y ajoute les versions de moteurs, on obtient au total plus de 500 variantes possibles.

La nouvelle génération se reconnaît d’abord à son visage entièrement remodelé. Son design allie la clarté élégante des lignes horizontales à une impression de puissance accentuée. Les lignes dessinées avec soin donnent à la gamme un visage contemporain et pourtant intemporel et donc moderne. Avec la jupe avant qui descend à la verticale juste au-dessus du niveau de la route, la nouvelle génération a gagné en charisme, en exclusivité et en dynamisme. La poupe du T6 revendique elle aussi l’originalité avec une moulure horizontale qui souligne la largeur du véhicule. L’effet est renforcé par la lunette arrière très large et l’emplacement de plaque minéralogique embouti intégrant l’éclairage, d’une géométrie lumineuse. On remarque les rétroviseurs extérieurs ancrés plus bas et les clignotants latéraux intégrés dynamiquement à la moulure. La silhouette est également marquée par les jantes de conception nouvelle disponibles dans une multitude de versions.

Comme toujours sur la famille Transporter, la facilité d’usage au quotidien du poste de conduite se caractérise par une ergonomie bien dosée et par de nombreux espaces de rangement. Sur certains modèles, il est possible de commander un siège conducteur et un siège passager réglables électriquement. De nombreuses options de réglage peuvent être modifiées par bouton ou interrupteur à bascule. L’avantage est que les réglages peuvent être mémorisés pour le siège conducteur. De plus, les sièges réglables électriquement disposent d’un chauffage de série. Pour l’avant, un pare-brise à dégivrage électrique arrive en option. Il vient à bout du givre et de la glace en un rien de temps et empêche les balais d’essuie-glace de geler.

Les rangements et casiers sont liés au modèle choisi, mais aussi, et surtout, au nombre de places assises disponibles dans l’habitacle. Du coup, la planche de bord se présente sous deux formes différentes. Alors que les casiers et rangements sont soit ouverts, soit fermés, l’autre version de console centrale n’est pas présente ici. Sur la version utilitaire, elle est simplement plus étroite. Sur les versions tourisme, la console centrale beaucoup plus large abrite en plus deux porte-gobelets « intégrés », un casier multimédia incluant une interface de téléphone mobile « Comfort » pour portable (en option) et un porte-bouteille escamotable qui peut être réfrigéré par la climatisation, comme c’est le cas pour la boîte à gants.

Moteurs : la gamme de moteurs comprend six blocs, quatre nouveaux TDI et deux TSI. Selon leur niveau de puissance, ils sont associés soit à une boîte mécanique à 5 ou 6 vitesses, soit à une boîte DSG à double embrayage à 7 vitesses. Il est également possible de commander un grand nombre de versions avec la transmission intégrale 4MOTION, indépendamment du type de boîte de vitesses. Tous les moteurs fonctionnent de manière extrêmement sobre. Les nouveaux modèles consomment environ un litre de moins par rapport aux modèles de la génération précédente. Tous les moteurs sont dotés d’un système start/stop de série.

La famille Transporter inaugure pour les marchés Euro 6 une toute nouvelle génération de moteurs TDI répondant à l’appellation interne EA288. Ce type de moteur a été développé spécialement pour satisfaire les exigences spécifiques liées à l’utilisation d’un utilitaire : longévité et robustesse. Les moteurs TDI (1 968 cm3) à position transversale et inclinés de huit degrés vers l’avant développent respectivement 84 ch (62 kW), 102 ch (75 kW), 150 ch (110 kW) et 204 ch (150 kW). Du côté des moteurs essence, on retrouve également un quatre-cylindres de 2,0 l. Ce dernier développe respectivement 150 ch (110 kW) ou 204 ch (150 kW). Le couple maximum est délivré dès 1 500 tr/min et s’élève à 280 ou 350 Nm. À l’image des moteurs TDI, les TSI disposent également du système start-stop.

Le châssis du Transporter a toujours suscité l’enthousiasme. La régulation adaptative des trains roulants DCC pour les « superstructures fermées » agit de manière encore plus individuelle. Elle permet d’adapter le véhicule selon les trois modes confort, normal et sport. Dans ces cas, l’amortissement réglable électriquement s’adapte au style de conduite choisi par l’intermédiaire du programme présélectionné. Le système intelligent DCC contribue à améliorer davantage encore le comportement routier déjà exemplaire.


Fourgon : l’espace de chargement du Fourgon est accessible aussi bien par l’arrière que par la porte latérale droite. La surface de chargement s’élève à 4,3 m2. Le Fourgon est doté de série d’un toit normal avec hayon. Le hayon peut être remplacé en option par deux vantaux symétriques. Dans cette configuration, les deux portes arrière ont un angle d’ouverture de 90 degrés avec l’arrêt de porte bloqué et de 180 ou 270 degrés sans l’arrêt de porte bloqué. Située sur le côté droit de la voiture, la porte coulissante de série offre un accès pratique aux colis situés au fond de l’espace de chargement. Si cela ne suffit pas, le nouveau Transporter peut être commandé avec une deuxième porte coulissante sur le côté gauche. Des cloisons de séparation sont disponibles en plusieurs versions : avec ou sans fenêtre, à mi-hauteur, avec ou sans rembourrage de barre.

Dès la version de base, la zone de chargement est appréciable avec une surface utile de 4,3 m2 et un volume de stockage de 5,8 m3. Celui-ci s’élève même à 6,7 m3 dans le cas du toit moyen, plus haut de 27,6 cm. Mais le Fourgon peut également être commandé avec un empattement allongé de 40 cm, portant la longueur totale à 5,29 m et la surface de chargement à 5,0 m2. Cela correspond à un volume de chargement de 6,7 m3 sur la version à toit normal et de 7,8 m3 sur la version à toit moyen. La version à toit haut, quant à elle, est disponible uniquement avec un empattement long et accuse un volume de 9,3 m3. Une porte coulissante supplémentaire est disponible en option. Les vantaux montent jusqu’au toit de série.

Combi : la gamme de la version Combi est structurée comme sur la version Fourgon. Le Combi entièrement vitré peut être commandé dans toutes les versions avec un équipement de sièges pouvant aller progressivement jusqu’à 9 places assises. Les places assises peuvent être réparties sur trois ou quatre rangées au choix en fonction de l’empattement choisi. Les sièges individuels du compartiment passagers sont également dotés d’une aide à l’accès. Le dossier peut alors être rabattu vers l’avant pour faciliter l’accès aux places arrière. Les sièges individuels avec aide à l’accès sont disponibles aussi bien pour le côté gauche que pour le côté droit, ce qui est une nouveauté sur le segment du Transporter.

Le Transporter Combi Double cabine Plus constitue une version spéciale, à mi-chemin entre utilitaire pur et véhicule particulier confortable pour transporter jusqu’à 6 personnes. Il possède une banquette triplace à l’arrière et une cloison de séparation fixe avec fenêtre au niveau du montant C. Le véhicule est ainsi parfaitement structuré : alors que la zone de chargement est disponible par l’arrière, les portes coulissantes (maximum deux) sont réservées aux passagers. De plus, le compartiment arrière est fermé sur les côtés. Le volume de chargement maximum s’élève à 3,5 ou 4,4 m3 selon l’empattement. Enfin, deux niveaux de finition sont disponibles au choix, ainsi que deux sièges individuels ou un seul en association avec la banquette double sur la première rangée.

Plateau & Co. : à la multiplicité des modèles proposés sur les versions Combi ou Fourgon s’ajoutent les versions Plateau, Plateau surbaissé et Châssis-cabine. Le Transporter Plateau peut être équipé d’une cabine simple ou double selon l’empattement.

Le Multivan : la deuxième rangée du Multivan comporte un ou deux sièges individuels pivotants selon le niveau de finition. Les deux sièges sont ancrés au sol sur des glissières modifiées dans lesquelles ils s’encliquettent sur leur position sans avoir à être démontés, mais aussi pivotent et se règlent facilement en profondeur grâce aux galets dont ils sont équipés. Il est possible de déposer les sièges et la banquette pour obtenir un volume de transport plus grand. Des fixations ISOFIX sont présentes sur chaque siège individuel et aux places extérieures de la banquette triplace. Pour les utilisateurs n’envisageant pas une solution de deuxième monte, il est toujours possible de commander directement un siège individuel avec siège enfants intégré. D’autre part, la banquette triplace peut être remplacée par des sièges individuels à la commande.


La banquette couchette montée sur roulements à galets est elle aussi ancrée sur des glissières et peut être bloquée sur n’importe quelle position. Le réglage de la banquette est on ne peut plus simple : depuis les places arrière ou depuis le coffre, il suffit de tirer un levier ou une sangle pour la déplacer quasiment en continu, sans avoir à la basculer. La transformation de la banquette en couchette se fait à l’aide d’un autre levier de déverrouillage. Une fois le levier tiré, il suffit d’appuyer sur le dossier pour créer une surface de couchage presque plane. Les amateurs de camping pourront, quant à eux, commander la rallonge de lit qui se fixe également sur le système de glissières.

La version de base du Multivan possède traditionnellement une porte coulissante dans la finition Trendline. Il en va différemment sur les finitions Comfortline et Highline. Si la Highline dispose de deux portes coulissantes de série, cet équipement n’est disponible qu’en option sur la finition Comfortline. Dans cette configuration, la table intégrée est remplacée par une table centrale optionnelle d’une grande richesse fonctionnelle. Sur la version Highline, les portes coulissantes s’ouvrent et se ferment de série d’une pression sur un bouton ou manuellement, ou encore par l’intermédiaire de la télécommande de clé. La commande électrique des portes coulissantes est disponible en option sur les autres niveaux de finition du Multivan.

La modularité des sièges autorise une multitude de variations en matière d’aménagement. Du coffre à bagages normal au volume de chargement géant – tout est possible. Le fret et les passagers sont séparés par un filet accroché à la verticale en fonction des besoins. Dans la zone du coffre, un store à bagages protège le contenu des regards indiscrets. L’ouverture et la fermeture du hayon se révèlent particulièrement faciles. En plus de l’ouverture manuelle, il est possible de disposer d’une aide à la fermeture automatique. Elle réduit largement la force nécessaire à la fermeture et referme le hayon avec un bruit beaucoup plus discret. Toutefois, la version entièrement électrique est encore plus confortable. Elle s’ouvre automatiquement depuis la poignée du hayon, se referme par la sangle ou s’ouvre et se ferme d’une simple pression sur un bouton, via la télécommande intégrée à la clé. Cela facilite surtout grandement la fermeture du hayon qui, quand il est ouvert, culmine à environ deux mètres.

En plus des finitions classiques, une édition spéciale « Generation SIX » est proposée uniquement à l’occasion du lancement sur le marché. Elle est basée sur le Multivan Comfortline et s’enrichit de suppléments exclusifs qui la distinguent radicalement du modèle de série. Ainsi, le vitrage fumé est de série, tout comme les projecteurs et feux arrière à LED, les antibrouillards avec feux de braquage et un pack chrome. Le caractère exclusif s’applique également aux quatre peintures bi-ton optionnelles avec éléments décoratifs assortis sur le tableau de bord, ainsi qu’aux jantes en alliage léger 18 pouces « Disc » disponibles en deux couleurs dans un design rétro.

La dotation en systèmes d’assistance électroniques se révèle extrêmement riche. Sont présents de série à bord : le système d’aide au stationnement à l’avant et à l’arrière, le système Side Assist avec rétroviseurs rabattables électriquement, le régulateur de vitesse et le régulateur de distance ACC, pour n’en citer que quelques-uns. L’installation radio Composition Media est également de série. Dans l’habitacle, l’oeil est flatté par les sièges en alcantara, le volant multifonction, le levier de vitesses à surpiqûres contrastantes et les tapis de sol textiles avec entourage de couleur différente. Pendant ce temps, le chauffage de sièges et la climatisation Climatronic régulent la température pour le bien-être à bord.


La Caravelle : le nombre de places assises à l’arrière de la Caravelle peut être modulé en fonction des besoins. Toutes les banquettes peuvent être déposées sans outils. Selon l’empattement choisi, il est possible d’installer jusqu’à trois rangées de sièges dans le compartiment passagers. De plus, le système de fixation optionnel permet d’utiliser la banquette triplace – escamotable en fonction de la position – sur n’importe quelle rangée. Par ailleurs, tous les dossiers de banquette et de siège individuel peuvent être rabattus en sandwich sur les rembourrages d’assise (idem pour le dossier de la banquette avant optionnelle). L’aide à l’accès Easy Entry est disponible en option sur les deux sièges situés à proximité des portes coulissantes. Une partie du siège peut alors être rabattue vers l’avant pour faciliter l’accès aux places arrière.

Les niveaux de finition de la Caravelle sont comparables à ceux du Multivan et sont désormais au nombre de trois : Trendline, Comfortline et Highline. Inédite sur la Caravelle, la finition Highline est proposée sur les modèles à partir de 150 ch (110 kW) et vise le segment des navettes haut de gamme exclusives. À l’instar du Multivan Highline, il se reconnaît de l’extérieur à ses jantes en alliage léger 17 pouces de couleur argent « Cascavel », à ses projecteurs antibrouillard, au vitrage fumé, aux deux portes coulissantes électriques et aux baguettes chromées sur le pourtour. À bord, il règne une atmosphère feutrée. Climatronic trois zones, selleries cuir, marchepieds éclairés ou éclairage confort : tout invite à prolonger le plaisir du voyage. Le tableau de bord que l’on retrouve sur le Multivan Highline est presque aussi raffiné. De plus, la dotation de série inclut l’autoradio Composition Color, avec écran tactile TFT 5 pouces et le kit mains-libres Bluetooth, ainsi qu’une aide à la fermeture électrique pour le hayon.

Systèmes de sécurité et d’aide à la conduite : au-delà des multiples systèmes prescrits par la loi, il existe une multitude d’outils électroniques destinés à simplifier la vie à bord des voitures et à la rendre plus sûre sur des routes toujours plus fréquentées.

En option sur le Transporter et de série sur le Multivan Business, le système de surveillance périmétrique « Front Assist » utilise un radar pour signaler les distances critiques par rapport à la voiture précédente et aide à réduire la distance d’arrêt. En situation de danger, le système avertit le conducteur par un signal visuel et acoustique, ainsi que par une légère impulsion de freinage.

Dans le cas du régulateur de vitesse adaptatif (« ACC »), un capteur mesure la distance et la vitesse relative par rapport au véhicule précédent. Le conducteur sélectionne l’espacement souhaité et la vitesse via les touches correspondantes au volant multifonctions. Un capteur surveille en permanence l’espace figurant devant la voiture, dans les limites de sa portée. Sur les voitures équipées d’une boîte DSG, l’ACC peut ralentir la voiture jusqu’à immobilisation, par exemple dans les longues files ou les embouteillages. Selon la situation, le système ACC pourra même redémarrer la voiture automatiquement dans un laps de temps donné.

Le freinage d’urgence en ville fait partie intégrante du système Front Assist et du régulateur de vitesse adaptatif. Jusqu’à une vitesse maximale de 30 km/h, le système freine automatiquement si le conducteur ignore un obstacle, réduisant ainsi la vitesse d’impact. Environ 22 pour cent des accidents impliquant des dommages corporels sont des collisions multiples, autrement dit avec plusieurs obstacles. C’est là qu’intervient le freinage anti-multi-collisions,
de série sur le Transporter en vue de minimiser le risque impliqué par ce scénario.

Disponible en option, le système d’éclairage « Light Assist » assure automatiquement l’allumage et l’extinction des feux de route grâce à l’utilisation d’une caméra. Le détecteur de fatigue est lui aussi fourni en option. Il détecte les écarts par rapport à une conduite normale et recommande une pause au conducteur lorsque cela semble nécessaire. Également disponible en option, l’amplificateur vocal numérique aide le conducteur à garder les yeux rivés sur la route pendant le trajet. La voix du conducteur ou de la personne qui parle est automatiquement amplifiée par l’intermédiaire des haut-parleurs de l’installation radio, sans que le conducteur ait à tourner la tête vers l’arrière.

Si un autoradio Composition Color ou Composition Media est présent à bord ou bien un système de navigation Discover Media + Discover Media Plus, il est possible de commander une caméra de recul (« Rear View ») en option. Celle-ci s’active dès que la marche arrière est engagée et affiche à l’écran une image parfaite de la zone située à l’arrière du véhicule. La trajectoire est représentée à l’aide de lignes symboliques affichées par-dessus l’image. Le système d’aide au stationnement ParkPilot assiste également le conducteur dans les manoeuvres de stationnement à l’aide de signaux acoustiques.

Tous les modèles à transmission intégrale 4MOTION peuvent être équipés en option de l’assistant de descente. Ce dernier assure une descente contrôlée et sécurisée en bridant le régime moteur et en procédant à des interventions de freinage individuelles sur les roues selon un mode opératoire que le conducteur ne pourrait pas mettre en oeuvre au pied.

Sur les véhicules dotés d’un dispositif d’attelage, le système électronique de stabilisation de la remorque utilise les composantes de l’ESP pour augmenter grandement la sécurité sur les trajets avec remorque. Le dégivrage électrique du pare-brise est particulièrement recommandé dans les régions froides et souvent enneigées. Il assiste la soufflerie en éliminant la glace et le givre résistant. Les projecteurs et les feux arrière peuvent évoluer vers la technologie LED contre un supplément de prix.

Infodivertissement : Volkswagen Véhicules Utilitaires a entièrement renouvelé la génération des systèmes de radio et radionavigation proposés sur le Transporter. Pour assurer la sécurité au volant, tous les appareils sont dotés d’un kit mains-libres. Sur la version d’écran 6,33 pouces, Volkswagen Véhicules Utilitaires utilise pour la première fois un écran qui fonctionne avec des capteurs de proximité : dès que le conducteur ou le passager avant approche la main de l’écran tactile, le système passe automatiquement du mode affichage au mode commande. Par ailleurs, les écrans disposent d’une fonction permettant de faire défiler les listes ou de consulter les couvertures de CD de la médiathèque (disponible par exemple sur une carte SD) par simple balayage du doigt. L’interface de téléphonie mobile Comfort reste disponible en fonction du niveau de finition retenu. Elle inclut le couplage à une antenne extérieure dès que le téléphone portable est déposé dans la console centrale (également valable pour le rangement au-dessus de la boîte à gants).

Quatre systèmes de radio ou de radionavigation sont disponibles au choix pour le nouveau T6, à commencer par le « Composition Audio ». Au niveau supérieur, on trouve l’autoradio « Composition Color » d’une puissance de 2 × 40 W. Le système de radio « Composition Media » est encore plus richement doté. L’écran couleur capacitif mesure 6,33 pouces et peut être commandé par gestes de balayage et de zoom, comme sur les smartphones modernes. Le système de radio Composition Media peut être complété par un module de navigation (Discover Media). L’équipement et les fonctions sont alors identiques, à l’exception du système de navigation intégré incluant les cartes de l’Europe et un deuxième lecteur de cartes SD. Le prix inclut la mise à jour gratuite des cartes de navigation. Disponible en option, l’interface App Connect permet d’afficher et d’utiliser certaines applications pour smartphone directement via l’écran tactile. Idem pour le Volkswagen Media Control, grâce auquel il est possible de commander l’autoradio depuis une tablette numérique reliée au système d’infodivertissement par réseau local sans fil. Au sommet de la gamme d’autoradios se trouve le système Discover Media Plus. L’utilisation d’Internet sur les terminaux mobiles tels que les smartphones ou les tablettes numériques a fortement progressé ces dernières années, reflétant le besoin croissant d’être informé en tout lieu et à tout moment. Pour répondre à cette tendance, les systèmes de navigation « Discover Media et Discover Media Plus » sont équipés des services Guide & Inform de Car-Net.



Le Transporter adopte l’ADN esthétique épuré de Volkswagen

• L’avant et l’arrière arborent les traits marquants du nouveau design de la marque
• Nouvelle gamme de jantes 16, 17 et 18 pouces
• Éclairage de confort

Deux fois deux mètres : telles sont les dimensions qui permettent de résoudre la quadrature du cercle dans le domaine des utilitaires légers. Ajoutez cinq mètres dans la longueur pour obtenir les contours d’un volume parfait, dicté par l’espace moyen disponible le long des rues et dans les garages souterrains. Un volume qui autorise un chargement maximum tout en garantissant l’accessibilité. Un volume que Volkswagen Véhicules Utilitaires a toujours su formater à la perfection. La sixième génération du Transporter reprend indéniablement les codes stylistiques de ses prédécesseurs et les réunit au sein d’un design global puissant qui, cette fois encore, va durablement marquer son époque. Le nouveau Transporter est le bus Volkswagen original, le vrai !

L’avant : la nouvelle génération se reconnaît d’abord à son visage entièrement remodelé. Son design allie la clarté élégante des lignes horizontales à l’impression de puissance accentuée. Les lignes dessinées avec soin donnent à la gamme un visage contemporain et pourtant intemporel et donc moderne. Avec la jupe avant qui descend à la verticale juste au-dessus du niveau de la route, la nouvelle génération a gagné en charisme, en exclusivité et en dynamisme. Malgré cela, il existe des différences subtiles entre Transporter, Multivan et Caravelle, ainsi qu’entre les différentes versions de carrosserie et de finition. Par exemple, les pare-chocs du Transporter et de la Caravelle Trendline sont en plastique nervuré foncé. Sur toutes les autres versions, ils sont dans la couleur de la carrosserie. Les antibrouillards de forme rectangulaire (en option) y sont intégrés. La grille de calandre est toujours en noir, mat ou brillant selon le niveau de finition choisi, avec une ou trois lamelles chromées. Pour se différencier des autres finitions, le Multivan Highline hérite d’une quatrième lamelle chromée dans la grille d’entrée d’air inférieure. La face avant et les flancs sont traversés de lignes marquantes qui partent des phares, disponibles en version H4, H7 ou LED selon la finition. On remarque d’autre part les lignes en V dynamiques qui parcourent tout le capot moteur. Les phares LED de conception nouvelle, de série sur le Multivan Highline, confèrent à la nouvelle génération un aspect inimitable, y compris la nuit.


L’arrière : la poupe du T6 revendique elle aussi l’originalité avec une moulure horizontale qui souligne la largeur du véhicule. L’effet est renforcé par la lunette arrière très large et l’emplacement de plaque minéralogique très bas intégrant l’éclairage, d’une géométrie lumineuse. Le bouclier arrière reprend cette structuration horizontale qui donne à la partie arrière des contours encore plus expressifs avec ses surfaces planes.

La silhouette : on remarque les rétroviseurs extérieurs ancrés plus bas et les clignotants latéraux intégrés dynamiquement à la moulure. La silhouette est également marquée par les jantes de conception nouvelle disponibles dans une multitude de versions. La gamme de modèles proposés de série ou en option va des jantes en acier de 16 et 17 pouces aux nouvelles jantes 18 pouces Springfield, en passant par les nouveaux modèles en alliage léger 16 et 17 pouces Clayton ou Devonport. Les jantes Springfield ajourées laissent entrevoir les disques de frein et semblent particulièrement légères et sportives. Avec son design expressif, le transporteur européen le plus vendu réussit une fois de plus le grand écart entre utilitaire polyvalent et berline d’affaires.


Peintures : le nouveau Transporter est disponible en 17 coloris, dont beaucoup sont inédites, comme le « Mojave Beige métallisé ». Cette couleur, mais aussi le « Rouge Cerise » et le « Bambusgarden métallisé », contraste avec le Blanc Candy qui forme la teinte de base de la partie supérieure de la carrosserie pour trois des quatre peintures bicolores marquantes. Ces peintures bicolores sont disponibles en exclusivité sur le modèle de lancement Multivan Generation SIX. Seul le « Bleu Acapulco métallisé » peut être associé au « Reflet d’Argent ». Selon la carrosserie et le niveau de finition, des combinaisons spécifiques sont également possibles.

Ainsi, les couleurs unies « Orange lumineux » et « Pure Grey » sont proposées exclusivement pour les utilitaires et la Caravelle Trendline, alors que le « Blanc Candy » et le « Rouge Cerise » sont disponibles pour toute la gamme. Dans la catégorie des peintures métallisées optionnelles, Volkswagen Véhicules Utilitaires propose les coloris « Black Berry », « Reflet d’Argent », « Bambusgarden », « Gris Indium », « Chestnut Brown », « Starlight Blue », « Bleu Acapulco » et « Mojave Beige ». La peinture au superbe effet nacré « Deep Black » et l’élégante peinture nacrée « Blanc Oryx » complètent la gamme des coloris.


Intérieur : le design du poste de conduite est l’un des points d’orgue du Transporter de sixième génération. Traditionnellement, il se caractérise par une disposition innovante, des matériaux de haute qualité et un grand soin du détail. Le tableau de bord affiche des lignes claires et géométriques, avec une structuration horizontale sur quatre niveaux qui souligne la largeur du poste de conduite. Sous la casquette pourvue de deux moulures, les instruments ainsi que le bloc fonctionnel et d’infodivertissement central sont très élégants et faciles à lire. Les trois modèles de volant disponibles (synthétique, cuir et cuir multifonctions) mettent en valeur le poste de travail moderne du conducteur. Les éléments horizontaux correspondent visuellement aux accents verticaux pour créer une disposition symétrique claire dont l’architecture sereine répond à un idéal de fonctionnalité et de qualité. Cela est également le cas la nuit, avec les éléments d’éclairage dans les portes et au niveau du plancher qui instaurent une atmosphère confortable. Cette impression est renforcée par un large choix de nouvelles garnitures de siège en tissu, similicuir, alcantara et cuir.

De par ses fonctions, le tableau de bord « standard » répond aux exigences du quotidien. Les espaces de rangement sont disponibles en nombre. Ainsi, deux porte-gobelets se trouvent aux extrémités de la planche de bord et une zone de rangement ouverte est disponible au centre. Le passager avant trouve devant lui d’autres compartiments pour y ranger mètre dépliant, téléphone portable, etc. Le rangement inférieur reprend la forme d’une boîte à gants avec son volet verrouillable. À cela s’ajoute le coffre étroit sous le levier de vitesse, qui offre suffisamment de place au passager avant assis au centre de la banquette à deux places. Les choses se présentent différemment dans le poste de conduite à deux sièges. Selon le niveau de finition retenu, la planche de bord se présente dans l’une des trois versions possibles. En effet, pour la première fois, les tableaux de bord « utilitaire » et « tourisme » seront rejoints par une version « hybride », disponible exclusivement sur le Multivan Trendline. Dans cette configuration, le tableau de bord standard est complété par une large console centrale que l’on connaît du Multivan Comfortline. Cette console comporte un casier de rangement avec couvercle qui peut être doté en option d’une interface de téléphonie mobile « Comfort », ainsi qu’un petit tiroir comportant deux porte-gobelets. Juste au-dessous se trouve un porte-bouteille pouvant être réfrigéré par la climatisation. Il en va de même pour la boîte à gants au niveau des genoux du passager avant. Le tableau de bord confort est davantage fermé. On remarque immédiatement les éléments décoratifs qui entourent les boutons rotatifs de la ventilation et dessinent un bandeau continu d’une porte à l’autre. Au niveau supérieur se trouvent les instruments, l’infodivertissement et les quatre buses d’aération et une boîte à gants fermée.


Dimensions : les dimensions extérieures du nouveau Transporter restent fidèles au segment créé par le bus VW il y a 65 ans. Le Transporter sixième génération se caractérise lui aussi par un encombrement au sol minimum pour un volume utile maximum à l’intérieur. Il est disponible en deux longueurs et trois hauteurs de carrosserie. De plus, trois assiettes son proposées : standard (Transporter), abaissée de 20 mm (Multivan) et abaissée de 40 mm (BlueMotion et châssis dynamique). Il est également possible de commander une surélévation du châssis de 30 mm via l’unité spéciale business (châssis Seikel). Les empattements possibles sont de 3 000 mm et 3 400 mm pour des longueurs hors tout de 4 892 mm et 5 292 mm. Avec le châssis standard, la hauteur s’élève à 1 970 mm sur le Multivan (Highline 1 950 mm), à 2 176 mm sur le toit moyen et 2 476 mm sur le toit haut. Les volumes de chargement possibles évoluent entre 3,5 m³ (Doka Plus) et 9,3 m3 (fourgon avec toit haut) selon l’empattement et la hauteur de caisse.

Poids : selon le niveau de finition et la motorisation, le poids total admissible du nouveau Transporter Fourgon varie entre 2 600 kg et 3 200 kg. En fonction du moteur retenu, une charge utile maximale de 502 à 1 224 kg est garantie. Le poids roulant total autorisé varie entre 4 800 et 5 300 kg sur le Combi et le Fourgon. La charge sur pavillon de 150 kg est également la même sur les deux carrosseries. La charge remorquable maximale atteint les 2 500 kg, confirmant ainsi les excellentes qualités de traction du nouveau Transporter.


Motorisations et châssis

• TDI – Nouveaux moteurs consommant jusqu’à un litre de moins
• TSI – Les moteurs essence désormais dotés du système start/stop de série
• BlueMotion – Le plus économe de la gamme
• DCC – Contrôle dynamique de châssis et nouvelles jantes alu

Les exigences et les attentes envers les modèles de la famille Transporter sont on ne peut plus diversifiées. Du simple utilitaire de transport au véhicule d’affaires entièrement équipé, il convient de satisfaire toutes les demandes des clients et leurs attentes en matière de mobilité et d’agilité. Volkswagen Véhicules Utilitaires y répond par une large gamme de motorisations couvrant une puissance de 84 ch (62 kW) à 204 ch (150 kW).

La gamme de moteurs comprend six blocs : quatre nouveaux TDI et deux TSI. Selon leur niveau de puissance, ils sont associés soit à une boîte mécanique à 5 ou 6 vitesses, soit à une boîte DSG à double embrayage à 7 vitesses. Il est également possible de commander un grand nombre de versions avec la transmission intégrale 4MOTION, indépendamment du type de boîte de vitesses. Tous les moteurs fonctionnent de manière extrêmement sobre. Les nouveaux modèles consomment environ un litre de moins par rapport aux modèles de la génération précédente. Tous les moteurs sont dotés d’un système start/stop de série.

Moteurs diesels : la famille Transporter inaugure pour les marchés Euro 6 une toute nouvelle génération de moteurs TDI répondant à l’appellation interne EA288. Ce type de moteur a été développé spécialement pour satisfaire les exigences spécifiques liées à l’utilisation d’un utilitaire : longévité et robustesse. Les moteurs TDI (1 968 cm3) à position transversale et inclinés de huit degrés vers l’avant développent respectivement 84 ch (62 kW), 102 ch (75 kW), 150 ch (110 kW) et 204 ch (150 kW). Jusqu’à une puissance de 150 ch, le moteur est assisté par un turbocompresseur à géométrie de turbine variable. Le moteur haut de gamme de 204 ch utilise quant à lui une suralimentation à deux étages. Son couple maximal de 450 Nm est déjà disponible entre 1 400 et 2 400 tr/min. Ces caractéristiques permettent pour la première fois au bus diesel Volkswagen Véhicules Utilitaires de dépasser les 200 km/h. De façon générale, tous les moteurs affichent des reprises bien meilleures en raison d’une courbe de couple plus dynamique.

L’un des éléments notables des nouveaux moteurs est la culasse, dont les soupapes d’admission et d’échappement ne sont plus juxtaposées, mais ordonnées les unes derrière les autres. Ainsi, les deux arbres à cames peuvent commander aussi bien les soupapes d’admission que les soupapes d’échappement. Grâce aux tubulures de longueur inégale, on obtient un débit maximal plus élevé, avec une préparation du mélange et une combustion de meilleure qualité. Ces mesures se soldent par une économie de carburant – en dépit d’une puissance en hausse – et par une réduction des émissions de CO2. Ainsi, la consommation de diesel diminue d’un litre en moyenne, ce qui correspond à environ 24 g de CO2 en moins par kilomètre. Le meilleur élève en matière de consommation est bien entendu le BlueMotion de 75 kW ou 110 kW qui se contente respectivement de 5,5 et 6,0 l/100 km. Il a fait l’objet de toutes les mesures possibles de réduction de la consommation – dans la mesure de ce qui est raisonnable économiquement –, comme l’abaissement de la suspension, l’allégement systématique et les pneumatiques à faible résistance au roulement. Le désormais fameux système start/stop est présent sur tous les modèles soumis au respect de la norme Euro 6.

La norme antipollution Euro 6 implique le traitement secondaire des gaz d’échappement aux fins de minimiser les oxydes d’azote (NOx) sur tous les véhicules diesels. Ainsi, une fois qu’ils ont quitté la chambre de combustion, les gaz de combustion sont épurés par voie catalytique ou chimique. À cet effet, un catalyseur SCR (Selective Catalytic Reduction) est placé en aval pour convertir l’oxyde d’azote (NOx) en azote et en eau de manière sélective sans former de sous-produits indésirables. Cette conversion utilise une solution d’urée synthétique à 32,5 % telle que l’AdBlue® (ISO 22241-1 / AUS 32), stockée dans un réservoir annexe de 13 litres. En plus des révisions habituelles, il convient de renouveler le carburant AdBlue® tous les 7 000 km, soi-même ou par un atelier agréé. Le carburant est dosé automatiquement.

Moteurs à essence : du côté des motorisations essence, on retrouve également un quatre-cylindres de 2,0 l. Ce dernier développe respectivement 150 ch (110 kW) ou 204 ch (150 kW). Le couple maximum est délivré dès 1 500 tr/min et s’élève à 280 ou 350 Nm. Appelé EA888 en interne, il est bien connu de la génération précédente et se retrouve sur bon nombre de véhicules du groupe. Les principaux objectifs de développement tels que la construction allégée, l’amélioration du confort de roulage, la réduction de la consommation, la hausse des performances et la plus grande facilité d’entretien ont tous été atteints sur le nouveau Transporter. En vue d’améliorer le confort de conduite, le moteur possède ainsi un équilibrage de masses de deuxième degré, dont les arbres d’équilibrage sont logés directement dans le carter-moteur. Comme la commande de distribution et la pompe à huile, ils sont entraînés par une chaîne durable à vie. Cela réduit le coût d’entretien et augmente la robustesse du moteur dans l’usage quotidien d’un utilitaire. A l’image des moteurs TDI, les TSI disposent également du système start-stop.

Châssis : le châssis du Transporter a toujours suscité l’enthousiasme. Les concepteurs ont toujours mis l’accent sur la maniabilité, souscrivant à un double objectif d’excellence et de sécurité. Même à pleine charge avec une cargaison pleine, le Transporter séduit par un comportement dynamique et une stabilité de fonctionnement exemplaires, que ce soit dans la version deux ou quatre roues motrices. Ce dynamisme exceptionnel est renforcé par la rigidité élevée de la carrosserie. L’essieu avant McPherson (jambes de suspension) et les bras trapézoïdaux à l’arrière avec amortisseurs et ressorts séparés confèrent au Transporter un comportement routier digne d’une voiture de tourisme. Contrairement à la plupart des essieux McPherson, les bras transversaux et la barre stabilisatrice ne sont pas reliés directement à la carrosserie, mais fixés à un berceau lui-même vissé à la carrosserie par l’intermédiaire de paliers amortissant les vibrations. Cela se traduit par une neutralisation des vibrations extrêmement efficace et bénéfique au confort. D’autre part, les barres stabilisatrices contrarient le roulis du véhicule en virage sur les deux essieux, tandis que les amortisseurs augmentent le confort de suspension en durcissant ou en adoucissant leur effet en fonction de la charge et de la course d’amortissement.


Le système d’amortissement piloté (DCC) avec sélection du profil de conduite agit, pour les « superstructures fermées », de manière encore plus individuelle. Elle permet d’adapter le véhicule selon les trois modes confort, normal et sport. Dans ces cas, l’amortissement réglable électriquement s’adapte au style de conduite choisi par l’intermédiaire du programme présélectionné. Le système intelligent DCC contribue à améliorer davantage encore le comportement routier déjà exemplaire. L’assiette diffère selon le type de modèle. Ainsi, le Multivan est abaissé de 20 mm par rapport aux autres modèles. Il est possible d’obtenir un abaissement supplémentaire grâce aux trains roulants sport optionnels qui fonctionnent avec une autre courbe caractéristique de ressorts et des amortisseurs plus durs. Le Multivan Highline intègre de série les trains roulants dynamiques qui assurent un compromis idéal entre confort de conduite, agilité et abaissement de la suspension.

Autre contribution au confort de conduite, la direction électrohydraulique à crémaillère assistée se caractérise par une faible force appliquée et une haute précision de direction. Avec une démultiplication de 1:15,8, il faut seulement 3,3 tours de volant d’une butée à l’autre. En dépit de l’empattement de 3 000 mm minimum, le diamètre de braquage du Multivan à traction avant se limite à 11,8 m. C’est pourquoi l’agilité, la stabilité directionnelle et la maniabilité font partie des caractéristiques qui décrivent le mieux les trains roulants du Multivan. Sur le Multivan Highline, la direction Servotronic de série apporte une assistance maximale pour faciliter le stationnement et les manoeuvres, mais aussi sécuriser le comportement routier à vitesse élevée grâce à un bon retour de la direction.

La nouvelle série s’accompagne d’une nouvelle gamme de jantes. Elle s’ouvre par des enjoliveurs de roue pleins en plastique à dix branches pour le modèle de jante 16 pouces en acier, de mêmes dimensions que le modèle précédent. Ce modèle est fourni de série sur la Caravelle Comfortline et le Multivan Trendline. La première jante en aluminium, dénommée « Clayton », possède cinq doubles branches et mesure 16 pouces. Juste au-dessus, la jante aluminium 17 pouces à cinq branches larges « Devonport » est proposée de série pour les motorisations les plus puissantes. Elle est également de série sur le Multivan Comfortline. La jante aluminium 18 pouces « Springfield » est disponible en option exclusivement. Son design évoque celui du modèle « Clayton ». Dans un tout autre style, la jante en alliage léger 18 pouces « Disc » est une réminiscence du modèle original et rappelle fortement les jantes en acier avec enjoliveur de roue chromé des T1 et T2. La jante « Disc » est actuellement uniquement disponible pour l’édition spéciale « Generation SIX ».



Systèmes de confort et d’aide à la conduite

• Front Assist
• Freinage d’urgence en ville
• Freinage anti-multicollisions
• Régulateur de vitesse adaptatif (ACC)
• Assistant feux de route (Light Assist)
• Pare-brise à dégivrage électrique
• Détecteur de fatigue
• Amplificateur vocal numérique (DVE)
• Éclairage de la plaque d’immatriculation à LED
• Projecteurs et feux arrière à LED
• Rear Assist
• Assistant de descente
• Système de stabilisation de la remorque

Nouveaux besoins, exigences multiples : Volkswagen Véhicules Utilitaires a adapté le nouveau Transporter aux usages des différents utilisateurs, ainsi qu’à leurs modes de vie et de travail respectifs. Les nombreux systèmes de sécurité et d’aide à la conduite innovants ont pour but d’assister le conducteur et de protéger les occupants. Au-delà des multiples systèmes prescrits par la loi, comme l’ABS, l’ESC ou le système de contrôle de la pression des pneus, il existe une multitude d’outils électroniques destinés à simplifier la vie à bord et à la rendre plus sûre sur des routes toujours plus fréquentées. Ils permettent également de voyager plus détendu, que ce soit sur la route des vacances ou sur le trajet quotidien pour se rendre au travail. Pour répondre à tous ces défis, Volkswagen Véhicules Utilitaires a réuni un véritable bouquet de systèmes d’aide à la conduite intelligents au sein du nouveau Transporter.

En option sur le Transporter et de série sur le Multivan Business, le système de surveillance périmétrique « Front Assist » utilise un radar pour signaler les distances critiques par rapport à la voiture précédente et aide à réduire la distance d’arrêt. En situation de danger, le système avertit le conducteur par un signal visuel et acoustique, ainsi que par une légère impulsion de freinage. Le système Front Assist réagit en deux étapes : dans un premier temps, il alerte le conducteur par un signal visuel et acoustique en cas de risque de collision présenté par un véhicule décélérant fortement ou roulant à faible allure devant le Transporter. En parallèle, la voiture est préparée à un freinage d’urgence au travers de la mise en place des garnitures de frein et de la sensibilisation de l’assistance de freinage d’urgence. Dans un deuxième temps, si le conducteur ne réagit pas, il sera alerté du risque de collision par une brève impulsion de freinage et la réactivité de l’assistance au freinage d’urgence est une fois de plus relevée. Si le conducteur appuie alors sur la pédale de frein, il disposera de la pleine puissance de freinage. Si le freinage n’est pas suffisant, le système « Front Assist » renforcera la pression de manière à ce que le véhicule puisse s’immobiliser devant l’obstacle.

Le régulateur de vitesse adaptatif (ACC) optionnel est paramétrable et peut être activé sur une plage de vitesse de 0 à 160 km/h sur les versions avec boîte DSG ou de 30 à 160 km/h sur les versions avec boîte manuelle. Si cela ne suffit pas, une version pouvant être activée jusqu’à 210 km/h est également disponible. Dans les deux cas, un capteur mesure la distance et la vitesse relative par rapport au véhicule précédent. Le conducteur sélectionne l’espacement souhaité et la vitesse via les touches correspondantes au volant multifonctions. Un capteur surveille en permanence l’espace figurant devant la voiture, dans les limites de sa portée. Le conducteur peut reprendre la main sur le régulateur ACC en intervenant sur la pédale d’accélérateur et en accélérant plus fortement. De même, l’actionnement de la pédale de frein a pour effet de désactiver immédiatement la fonction ACC. Tous les messages envoyés par le système apparaissent sur l’indicateur multifonctions Plus ou Premium. Sur les voitures équipées d’une boîte DSG, l’ACC peut ralentir la voiture jusqu’à immobilisation, par exemple dans les longues files ou les embouteillages. Selon la situation, le régulateur de distance pourra même redémarrer la voiture automatiquement dans un laps de temps donné.

Le freinage d’urgence en ville fait partie intégrante du système Front Assist et du régulateur de distance. Jusqu’à une vitesse maximale de 30 km/h, le système freine automatiquement si le conducteur ignore un obstacle, réduisant ainsi la vitesse d’impact. Dans le meilleur des cas, la collision sera entièrement évitée.

Environ 22 pour cent des accidents impliquant des dommages corporels sont des collisions multiples, autrement dit avec plusieurs obstacles. C’est là qu’intervient le freinage anti-multicollisions, de série sur le Transporter en vue de minimiser le risque impliqué par ce scénario. Après un impact, il engage automatiquement un freinage si le conducteur ne peut plus intervenir par lui-même. Cela permet d’éviter les impacts consécutifs. Le freinage antimulticollisions s’active dès que deux capteurs indépendants l’un de l’autre détectent un accident. Il freine alors la voiture par paliers jusqu’à une vitesse de 10 km/h selon un schéma de décélération prédéfini. Le conducteur peut à tout instant reprendre le contrôle de la voiture. Ces trois fonctions sont en mode stand-by et ne peuvent pas être désactivées par le conducteur.

Disponible en option, le système d’éclairage « Light Assist » procure un surcroît de confort et de sécurité sur la route en assurant automatiquement l’allumage et l’extinction des feux de route grâce à l’utilisation d’une caméra. Le système détecte les véhicules roulant devant la voiture dans les deux sens et réagit en conséquence.

Le détecteur de fatigue est lui aussi fourni en option. Il détecte les écarts par rapport à une conduite normale et recommande une pause au conducteur lorsque cela semble nécessaire. De plus, au-delà de 65 km/h, le système analyse en continu la conduite et en tire des enseignements sur la capacité du conducteur à poursuivre son trajet. Il prend en considération différents signaux, tels que les mouvements du volant. En la présence d’actions atypiques, il conseille au conducteur de marquer une pause par un signal visuel et acoustique.

Également disponible en option, l’amplificateur vocal numérique aide le conducteur à garder les yeux rivés sur la route pendant le trajet. La voix du conducteur ou de la personne qui parle est automatiquement amplifiée par l’intermédiaire des haut-parleurs de l’installation radio, sans que le conducteur ait à tourner la tête vers l’arrière.

Si un autoradio Composition Color ou Composition Media est présent à bord ou bien un système de navigation Discover Media + Discover Media Plus, il est possible de commander une caméra de recul (« Rear View ») en option. Celle-ci s’active dès que la marche arrière est engagée et affiche à l’écran une image parfaite de la zone située à l’arrière du véhicule. La trajectoire est représentée à l’aide de lignes symboliques affichées par-dessus l’image.

Le système d’aide au stationnement ParkPilot assiste également le conducteur lors des manoeuvres de stationnement en émettant des signaux acoustiques dont la fréquence augmente plus la voiture se rapproche d’un obstacle. Si la distance avec l’obstacle est inférieure à 30 cm, le signal sonore est constant.

Tous les modèles à transmission intégrale 4MOTION peuvent être équipés en option de l’assistant de descente. Ce dernier assure une descente contrôlée et sécurisée en bridant le régime moteur et en procédant à des interventions de freinage individuelles sur les roues selon un mode opératoire que le conducteur ne pourrait pas mettre en oeuvre au pied. Sur les pentes à inclinaison extrême, le véhicule est limité à une vitesse de progression au pas dans la mesure du possible.

Sur les véhicules dotés d’un dispositif d’attelage, le système électronique de stabilisation de la remorque utilise les composantes de l’ESC pour augmenter grandement la sécurité sur les trajets avec remorque. Le système détecte toute instabilité de l’attelage qui serait occasionnée par une remorque tractée avec une vitesse du véhicule non adaptée. L’attelage est alors stabilisé par la réduction ciblée du couple moteur et par le freinage de certaines roues.

Le dégivrage électrique du pare-brise est particulièrement recommandé dans les régions froides et souvent enneigées. Il assiste la soufflerie en éliminant la glace et le givre résistant. De plus, le pare-brise dégivrant à l’aide de fils de chauffage comporte également un capteur de pluie et un rétroviseur intérieur avec dispositif anti-éblouissement automatique, ainsi que les fonctions « Retour chez soi » et « Départ de chez soi ». Dans les deux cas, les feux de croisement, les feux rouges arrière et l’éclairage de la plaque d’immatriculation restent allumés pendant quelque temps afin d’éclairer les environs.

Les projecteurs et les feux arrière peuvent évoluer vers la technologie LED, proposée en option (les feux arrière à LED ne sont pas disponibles pour les versions Plateau et Double cabine). L’avantage réside surtout dans la longévité et la faible consommation d’électricité. Un éclairage à LED dure dix fois plus longtemps qu’un éclairage halogène traditionnel, à l’égal du cycle de vie de toute la voiture. Les projecteurs à LED et les feux arrière à LED sont présents de série sur le Multivan Highline et le Multivan Business.



Infodivertissement – Interconnexion des réseaux

• Volkswagen Media Control et Mirror Link
• ESV
• Guide & Inform

Volkswagen Véhicules Utilitaires a entièrement renouvelé la génération des systèmes de radio et radionavigation proposés sur le Transporter. Pour assurer la sécurité au volant, tous les appareils sont dotés d’un dispositif mains libres. Hormis l’appareil d’entrée de gamme, tous les modèles disposent de série d’un écran tactile. La nouvelle génération d’appareils existe en différentes versions et deux tailles d’écran tactile : 5 pouces et 6,33 pouces.

La facilité d’utilisation est garantie, et ce même en cours de route. Sur la version d’écran 6,33 pouces, Volkswagen Véhicules Utilitaires utilise pour la première fois un écran qui fonctionne avec des capteurs de proximité : dès que le conducteur ou le passager avant approche la main de l’écran tactile, le système passe automatiquement du mode affichage au mode commande. Le mode affichage se caractérise par une présentation limitée à l’essentiel. En mode commande, en revanche, les éléments activables via l’écran tactile sont mis en évidence et affichés dans un format plus grand pour rendre l’interface d’utilisation encore plus intuitive (à partir du modèle Composition Media). Par ailleurs, les écrans disposent d’une fonction permettant de faire défiler les listes ou de consulter les couvertures de CD de la médiathèque (disponible par exemple sur une carte SD) par simple balayage des doigts. L’interface de téléphonie mobile Comfort reste disponible en fonction du niveau de finition retenu. Elle inclut le couplage inductif à une antenne de téléphonie mobile extérieure dès que le téléphone portable est déposé dans la console centrale (également valable pour le rangement au-dessus de la boîte à gants).

Quatre systèmes de radio ou de radionavigation sont disponibles au choix pour le nouveau T6. En entrée de gamme, le « Composition Audio » dispose d’une puissance de sortie de 2 × 20 W et possède deux haut-parleurs (quatre sur la Caravelle Comfortline et le Multivan Trendline). Il inclut notamment un lecteur de cartes SD, une prise USB et une prise AUX IN.

Sur la finition supérieure, l’autoradio « Composition Color » 2 × 40 W inclut un double tuner à diversité de phase pour la meilleure réception radio possible, ainsi que quatre haut-parleurs à l’avant (sur les modèles avec habillage du compartiment passagers : quatre haut-parleurs supplémentaires à l’arrière). La prise USB se trouve dans la boîte à gants ou dans le rangement long. Le DAB+ et la prise multimédia peuvent être commandés en option, ainsi que le système audio Dynaudio pour les Multivan Comfortline et Highline à empattement court. Ce modèle d’autoradio est compatible avec la caméra de recul « Rear View ».

Le système de radio « Composition Media » est encore plus richement doté. L’écran couleur de 6,33 pouces peut être commandé par gestes de balayage et de zoom, comme sur les smartphones modernes. De plus, selon le niveau de finition, il est possible d’avoir accès aux options de menu « Phone » et « Voice Control » (commande vocale). D’autres options peuvent être ajoutées : DAB+, prise multimédia, système audio Dynaudio et amplificateur vocal numérique. Dans ce cas, la voix du conducteur est amplifiée par la radio pendant qu’il parle aux passagers arrière et restituée par les haut-parleurs. Ainsi, plus besoin de se retourner, le conducteur garde en permanence le regard sur la route.

Le système de radio « Composition Media » peut être complété par un module de navigation (Discover Media). L’équipement et les fonctions sont alors identiques, à l’exception du système de navigation intégré incluant les cartes de l’Europe et un deuxième lecteur de cartes SD. Le prix inclut la mise à jour gratuite des cartes de navigation. Disponible en option, l’interface App Connect permet d’afficher et d’utiliser certaines applications pour smartphone directement sur l’écran tactile. Idem pour le Volkswagen Media Control, grâce auquel il est possible de commander l’autoradio depuis une tablette numérique reliée au système d’infodivertissement par réseau local sans fil.

Au sommet de la gamme d’autoradios, le système Discover Media Plus est disponible sur le Multivan Comfortline et Highline. Toutes les fonctions optionnelles présentées auparavant sont alors de série. C’est notamment le cas de la commande vocale : le système de navigation réagit alors aux noms de localités et de rues, puis calcule l’itinéraire selon les instructions.

L’utilisation d’Internet sur les terminaux mobiles tels que les smartphones ou les tablettes numériques a fortement progressé ces dernières années, reflétant le besoin croissant d’être informé en tout lieu et à tout moment. Pour répondre à cette tendance, les systèmes de navigation « Discover Media et Discover Media Plus » sont équipés des services Guide & Inform de Car-Net. L’utilisateur peut alors rechercher des destinations intéressantes, des places de stationnement libres ou les meilleurs prix parmi les stations d’essence environnantes, mais aussi recevoir des infos trafic depuis Internet pouvant être intégrées à la carte de navigation et bien d’autres choses encore.



Une gamme, quatre modèles, des dizaines de finitions – Place à l’individualité

• Fourgon, Combi et Plateau
• Multivan
• Caravelle

En Allemagne, la famille Transporter est numéro 1 sur son segment depuis des dizaines d’années. Son prédécesseur s’est vendu à 2 millions d’exemplaires à travers le monde en treize ans. Toutes générations confondues, cela représente 12 millions d’unités en 65 ans. Le nouveau Transporter s’apprête à poursuivre cette success-story. La famille Transporter est toujours divisée en trois grandes catégories : l’utilitaire (Fourgon, Plateau, Double cabine et Combi), le monospace destiné à un usage professionnel et privé (Multivan et Caravelle) et le mini camping-car (California). De plus, la variabilité et la fonctionnalité de la gamme sont renforcées par les deux empattements et les trois hauteurs de toit disponibles. Si l’on y ajoute les versions de moteurs, on obtient au total plus de 500 variantes possibles.

Utilitaires : le Transporter est proposé traditionnellement en quatre versions de carrosserie : Fourgon (fermée ou vitrée, trois places assises maximum), Plateau (trois places assises maximum), Double cabine (six places assises maximum) ou Combi (neuf places assises maximum). Toutes les versions fermées sont équipées de série d’une porte coulissante côté droit. Le Transporter accueille le conducteur et le passager avant sur des sièges en tissu résistant habillé d’un motif « Austin Noir Titane ». D’autres tissus sont également disponibles, ainsi qu’un similicuir « Mesh » et un tissu robuste particulièrement résistant portant le nom tout indiqué de « Marathon », pour les activités de messagerie par exemple.

Monospaces : Volkswagen Véhicules Utilitaires propose traditionnellement le Multivan en quatre niveaux de finition. Il s’agira désormais des finitions Trendline, Comfortline, Highline et Business. Le modèle spécial lancement « Generation SIX » occupe une place à part puisqu’il réunit de nombreuses options au sein d’un pack proposé à un tarif avantageux. La Caravelle se présente en trois niveaux de finition : Trendline, Comfortline et, désormais, Highline. Toutes les versions font appel à de nouveaux tissus, mais aussi, en option, au similicuir ou au cuir Nappa (de série sur la Caravelle Highline).

Poste de conduite : tout est à sa place et tombe parfaitement sous la main. Comme toujours, la facilité d’usage au quotidien du poste de conduite se caractérise par une ergonomie bien dosée et par de nombreux espaces de rangement. Ainsi, le volant réglable en inclinaison et en profondeur permet à chaque conducteur de trouver sa position d’assise idéale. Le confort en la matière est renforcé par un maintien latéral de bonne qualité avec un appui lombaire de série selon les modèles, mais aussi par des accoudoirs des deux côtés et le réglage en hauteur du siège. Sur certains modèles de véhicule, il est possible de commander un siège conducteur et un siège passager réglables électriquement. Dans ce cas, le revêtement est en alcantara ou en cuir Nappa.

De nombreuses options de réglage peuvent être modifiées par bouton ou interrupteur à bascule. L’avantage est que les réglages peuvent être mémorisés pour le siège conducteur. En cas de changement fréquent de conducteur, chacun peut alors retrouver sa position rapidement. De plus, les sièges réglables électriquement disposent d’un chauffage de série.

La disposition intuitive des instruments réunit toutes les garanties de sécurité et de facilité d’utilisation. Les cadrans aux graduations bien lisibles renseignent sur la vitesse, le régime moteur, la quantité de carburant consommée et la température du liquide de refroidissement. Un écran central permet par exemple de connaître le rapport engagé sur la boîte DSG à double embrayage à 7 vitesses. Couplé à l’ordinateur de bord optionnel, l’écran de l’affichage multifonctions fournit d’autres informations relatives à la consommation, au trajet parcouru ou à la vitesse moyenne. En la matière, le système de navigation « Discover Media » disponible en supplément montre la voie à suivre. En effet, le système de navigation et l’autoradio sont placés idéalement pour le conducteur et le passager avant : au centre du tableau de bord. Au-dessous se trouvent les commandes du système de chauffage et de ventilation, ainsi que de la climatisation, de série selon les modèles. Les symboles faciles à comprendre permettent une utilisation intuitive. Les buses d’aération sont situées au niveau du plancher et, sur la Caravelle Comfortline au niveau du ciel de pavillon en vue de maintenir les vitres latérales désembuées. Pour l’avant, un pare-brise à dégivrage électrique arrive en option. Il vient à bout du givre et de la glace en un rien de temps et empêche les balais d’essuie-glace de geler. Toujours au niveau de la console centrale se trouve la commande de boîte de vitesses de type « joystick » qui libère l’accès aux places arrière et se caractérise par un maximum d’ergonomie et d’agrément de conduite grâce à des distances de passage très courtes.

Les rangements et casiers sont liés au modèle choisi mais aussi, et surtout, au nombre de places disponibles dans l’habitacle. Étant donné que l’option d’un siège passager avant est toujours possible sur l’utilitaire, l’espace aux genoux pour le troisième passager avant au milieu ne doit pas être occupé. Par conséquent, la planche de bord se présente sous deux formes différentes. Sur la version utilitaire, elle est simplement plus étroite. Sur les versions tourisme, la console centrale beaucoup plus large offre en plus deux porte-gobelets « intégrés », un casier multimédia, incluant une interface de téléphone mobile « Comfort » pour portable en option et un porte-bouteille escamotable qui peut être réfrigéré par la climatisation, comme pour la boîte à gants. De manière générale, il est possible de ranger des bouteilles dans les contreportes sur toutes les versions. Une poubelle amovible est également intégrée à cet endroit (de série sur le Multivan Comfortline et Highline). Mais le confort de la commande centrale ne s’arrête pas là : un volant multifonctions, en option, avec commandes pour la radio, le régulateur de vitesse et le système de navigation, est également à bord, ainsi qu’une console de pavillon équipée de série de commutateurs pour spots de lecteur et d’un casier ouvert (Transporter) pour accueillir le chauffage stationnaire optionnel ou l’électronique de commande du toit entrebâillant.

_________________

 
L'union fait la force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presta14.aneantis.com
admin
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 7301
Age : 69
Localisation : pont farcy14380 calvados
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Re: Transporter, Caravelle Et Multivan - La Sixième Génération   Mer 22 Avr 2015, 12:48



Fourgon, Combi et Plateau

• Plancher universel

La saga du Transporter a commencé il y a 65 ans avec la production en série du Fourgon. Le Combi vitré a suivi la même année. Un an plus tard, le légendaire Samba a rejoint la gamme. Mais il aura fallu attendre août 1952 pour voir arriver la première version à plateau et 1958 avant que la double cabine pratique sorte d’usine. La gamme de modèles était alors au complet et ne devait plus changer jusqu’à aujourd’hui.

Fourgon : l’espace de chargement du Fourgon est accessible aussi bien par l’arrière que par la porte latérale droite. La surface de chargement s’élève à 4,3 m2. Le Fourgon est doté de série d’un toit normal avec hayon, permettant de charger jusqu’à 1 394 mm en hauteur. Le hayon peut être remplacé en option par deux vantaux symétriques. Dans cette configuration, les deux portes arrière ont un angle d’ouverture de 90 degrés avec l’arrêt de porte bloqué et de 180 ou 270 degrés sans l’arrêt de porte bloqué. La porte gauche se referme sur celle de droite, avec l’avantage suivant : sur les places de stationnement en créneau, l’espace de chargement est accessible en toute sécurité depuis le trottoir. L’ouverture libre des portes battantes est presque identique à celle de la version à hayon.

Située sur le côté droit de la voiture, la porte coulissante de série de 1,02 m de large offre un accès pratique aux colis situés au fond de l’espace de chargement. Si cela ne suffit pas, le nouveau Transporter peut être commandé avec une deuxième porte coulissante sur le côté gauche. Le bon éclairage est assuré par une lampe à hauteur de chaque porte coulissante. Le fourgon fermé peut également être commandé avec une ou plusieurs vitres sur le pourtour de la zone de chargement. Le seuil de chargement bas (566 mm) facilite les manoeuvres de chargement/déchargement. La largeur de chargement maximum s’élève à 1 692 mm et la largeur entre les passages de roue à 1 244 mm. Des cloisons de séparation sont disponibles en plusieurs versions : avec ou sans fenêtre, à mi-hauteur, avec ou sans rembourrage de barre.

Le plancher entièrement plat permet de travailler plus facilement. Les oeillets d’arrimage rabattables (six ou huit selon l’empattement) servent à arrimer parfaitement la cargaison à l’aide de sangles. Afin de protéger l’enveloppe extérieure de la carrosserie, l’espace de chargement est entièrement habillé. Plusieurs revêtements de plancher sont disponibles en option. Le plancher classique en bois a été entièrement revu au plan fonctionnel pour devenir un plancher universel. Dans le nouveau Transporter, il sert de support destiné à recevoir ultérieurement les systèmes d’armoire de fabricants tels que Aluca, Bott, Sortimo ou Würth. Le plancher en bois se fixe ainsi par vissage des oeillets d’arrimage et peut donc être déposé sans problème. L’une des particularités réside dans les évidements en longueur qui servent de points d’ancrage aux armoires grâce à des fixations par baïonnette (adaptateurs) et ne nécessitent aucun perçage supplémentaire.

Dès la version de base (empattement de 3 000 mm et toit normal), la zone de chargement (charge maximale utile de 1,058 t) est appréciable, avec une surface utile de 4,3 m2 et un volume de rangement de 5,8 m3. Celui-ci s’élève même à 6,7 m3 dans le cas du toit moyen, plus haut de 27,6 cm. Mais le Fourgon peut également être commandé avec un empattement allongé de 40 cm, portant la longueur totale à 5,29 m et la surface de chargement à 5,0 m2. Cela correspond à un volume de chargement de 6,7 m3 sur la version à toit normal et de 7,8 m3 sur la version à toit moyen. La version à toit haut, quant à elle, est disponible uniquement avec un empattement long et accuse un volume de 9,3 m3. Une porte coulissante supplémentaire est disponible en option. Les vantaux montent jusqu’au toit de série.

Combi : la gamme de la version Combi est structurée comme sur la version Fourgon. Le Combi entièrement vitré peut être commandé dans toutes les versions avec un équipement de sièges pouvant aller progressivement jusqu’à 9 places assises. Les places assises peuvent être réparties sur trois ou quatre rangées au choix en fonction de l’empattement choisi. Avec sa disposition de sièges très largement modulable, le Transporter permet en premier lieu de transporter des collaborateurs et des équipes de travail sur leur lieu d’intervention, par exemple des chantiers.

Les sièges du compartiment passagers disponibles pour le Combi peuvent être déposés sans outils et la banquette trois places peut être escamotée. De plus, tous les dossiers de banquette et de siège individuel – y compris la banquette avant disponible en option sur les véhicules sans cloison de séparation – peuvent être rabattus en sandwich sur les rembourrages d’assise. Les sièges individuels du compartiment passagers sont également dotés d’une aide à l’accès. Le dossier peut alors être rabattu vers l’avant pour faciliter l’accès aux places arrière. Les sièges individuels avec aide à l’accès sont disponibles aussi bien pour le côté gauche que pour le côté droit, ce qui est une nouveauté sur le segment du Transporter.

Un échangeur de chaleur est proposé en option pour les places arrière avec des diffuseurs au niveau du plancher dans le revêtement latéral arrière droit. Le toit moyen et le toit haut ne sont pas revêtus. La version à toit haut offre une hauteur totale de 1 940 mm dans l’habitacle. Le plancher de tous les modèles Combi est en tôle d’acier et peut être garni d’un revêtement en caoutchouc en option. La longue liste d’équipements permet d’aménager le Combi en fonction des besoins individuels, que ce soit pour transporter des personnes ou des marchandises.

Le Transporter Combi Doka Plus constitue une version spéciale, à mi-chemin entre utilitaire pur et véhicule particulier confortable pour transporter jusqu’à 6 personnes. Il possède une banquette triplace à l’arrière et une cloison de séparation fixe avec fenêtre au niveau du montant C. Le véhicule est ainsi parfaitement structuré : alors que la zone de chargement est disponible par l’arrière, les portes coulissantes (maximum deux) sont réservées aux passagers. De plus, le compartiment arrière est fermé sur les côtés. Le volume de chargement maximum s’élève à 3,5 ou 4,4 m3 selon l’empattement. Enfin, deux niveaux de finition sont disponibles au choix, ainsi que deux sièges individuels ou un seul en association avec la banquette double sur la première rangée.

Plateau & Co. : à la multiplicité des modèles proposés sur les versions Combi ou Fourgon s’ajoutent les versions Plateau, Plateau surbaissé et Châssis-cabine. Le Transporter Plateau peut être équipé d’une cabine simple ou double selon l’empattement. En la présence d’une cabine simple, l’empattement long agrandit la surface de chargement qui passe alors de 4,75 à 5,50 m2. Les ridelles en aluminium, rabattables sur les trois côtés, ont une hauteur de 39 cm. Avec la double cabine, la surface de chargement s’élève à 4,05 m2. En plus du casier de rangement placé sous la banquette avant (de série), la double cabine comporte un volume de rangement supplémentaire sous la banquette arrière. Si l’on y ajoute la gamme impressionnante d’équipements optionnels et les équipements spéciaux d’usine, cette grande diversité de versions répond à chaque défi professionnel par une solution de transport appropriée.



Multivan

• Hayon électrique
• Commande confortable des sièges, de la banquette et du système de glissières de siège
• Sièges enfants intégrés
• Modèle de lancement « Generation SIX »

Il y a plus de 30 ans, Volkswagen présentait un type de véhicule qui allait créer son propre segment : le Multivan. Aujourd’hui encore, le Multivan flexible dispose d’un statut unique parmi les grands monospaces puisqu’il est à la fois transporteur, voiture de tous les jours et véhicule de loisirs. La diversité des configurations d’assise possibles à l’arrière est au coeur de sa polyvalence. Quelle que soit la nature du transport, le Multivan a une réponse à presque toutes les demandes.

La deuxième rangée comporte un ou deux sièges individuels pivotants selon le niveau de finition. Les deux sièges sont ancrés au sol sur des glissières modifiées dans lesquelles ils s’encliquettent sur leur position sans avoir à être démontés, mais aussi pivotent et se règlent facilement en profondeur grâce aux galets dont ils sont équipés. Ils peuvent ainsi être retournés pour faire face à la banquette couchette arrière ou être reculés pour avoir plus d’espace aux genoux et être assis plus confortablement dans le sens de la marche. Les nombreux rangements et porte-gobelets complètent les équipements pour le voyage. Ainsi, le revêtement de panneau latéral comporte des porte-bouteilles et porte-boissons. Selon le niveau de finition, on trouve également une poubelle amovible et des tiroirs dans la base de la banquette couchette, ainsi que des rangements supplémentaires dans les sièges arrière. Il est possible de déposer les sièges et la banquette pour obtenir un volume de transport plus grand.

Des fixations ISOFIX sont présentes sur chaque siège individuel et aux places extérieures de la banquette triplace. Elles permettent d’intégrer un siège enfants externe pour qu’il fasse corps avec le véhicule et présentent l’avantage d’exclure en grande partie les erreurs d’utilisation. L’utilisation du système ISOFIX ne nécessite pas de déposer le rembourrage d’assise existant. Pour les utilisateurs n’envisageant pas une solution de deuxième monte, il est toujours possible de commander directement un siège individuel avec siège enfants intégré. Dans ce cas, une partie du rembourrage d’assise peut être soulevée et des éléments du dossier sont escamotables avec des sangles correspondantes. D’autre part, la banquette triplace peut être remplacée par des sièges individuels à la commande.

La banquette couchette montée sur roulements à galets est elle aussi ancrée sur des glissières et peut être bloquée sur n’importe quelle position. Toutes les places sont dotées de ceintures à trois points de fixation intégrées au siège et les places extérieures incluent des points d’ancrage ISOFIX. Le réglage de la banquette est on ne peut plus simple : depuis les places arrière ou depuis le coffre, il suffit de tirer un levier ou une sangle pour la déplacer quasiment en continu, sans avoir à la basculer. Les sièges enfants éventuellement présents peuvent rester installés pendant l’opération. Ainsi, il est facile d’agrandir le coffre au moment de charger les courses ou, au contraire, d’augmenter l’espace aux genoux de la dernière rangée avant de faire monter des amis. La transformation de la banquette en couchette se fait à l’aide d’un autre levier de déverrouillage. Une fois le levier tiré, il suffit d’appuyer sur le dossier pour créer une surface de couchage presque plate. Les appuie-tête de la banquette et les dossiers rabattus des sièges individuels arrière permettent d’agrandir le couchage en fonction des besoins. Les amateurs de camping pourront, quant à eux, commander la rallonge de lit qui se fixe également sur le système de glissières. Dans ce cas, les sièges individuels pourront rester à la maison. Le couchage étant assez haut, on peut loger sans problème des caisses de boissons ou des paniers à provisions au niveau inférieur. Bien sûr, la banquette couchette peut également être déposée.

La version de base du Multivan possède traditionnellement une porte coulissante dans la finition Trendline. Celle-ci intègre une tablette rabattable qui s’accroche sur la paroi opposée dans un rail disposé sous la ligne de fenêtre. Deux des quatre pieds rabattables soutiennent la table en position ouverte dans l’habitacle. Les quatre pieds sont là pour permettre une utilisation de la table en dehors du véhicule. Les choses sont différentes sur les finitions Comfortline et Highline. Si la Highline dispose de deux portes coulissantes de série, cet équipement n’est disponible qu’en option sur la finition Comfortline. Dans ces cas, la porte coulissante ne comporte pas de table, celle-ci étant alors remplacée par une table centrale optionnelle d’une grande richesse fonctionnelle. Montée sur des rails au sol spécifiques, elle peut s’ouvrir progressivement selon les besoins. Qu’elle soit ouverte ou fermée, elle intègre deux rangements pour les cartes, deux casiers pour bouteilles, un tiroir et un rangement pour petites pièces. De plus, quatre porte-boissons et un cendrier sont placés sous le panneau de table rond et pivotant. Sur la version Highline, les portes coulissantes s’ouvrent et se ferment de série d’une pression sur un bouton ou manuellement, ou encore par l’intermédiaire de la télécommande de clé. La commande électrique des portes coulissantes est disponible en option sur les autres niveaux de finition du Multivan.

La modularité des sièges autorise une multitude de possibilités en matière d’aménagement. Du coffre à bagages normal au volume de chargement géant – tout est possible. Pour libérer de l’espace de chargement au milieu ou à l’arrière du Multivan, il suffit de faire coulisser les sièges. Ou bien de les déposer en fonction des besoins pour augmenter progressivement le volume du coffre au maximum. Pour cela, il faut simplement retirer les caches avant monoblocs du système de glissières : les sièges et la banquette peuvent alors être retirés vers le haut pour être déposés. On peut ainsi profiter d’un espace de chargement entièrement dégagé avec, au choix, un plancher à revêtement caoutchouc ou moquette. Le plancher plat intègre six oeillets d’arrimage empêchant le chargement de glisser et protégeant du même coup le revêtement précieux de l’habitacle contre les endommagements. Le fret et les passagers sont séparés par un filet accroché à la verticale en fonction des besoins. Dans la zone du coffre, un store à bagages protège le contenu des regards indiscrets. L’ouverture et la fermeture du hayon se révèlent particulièrement faciles. En plus de l’ouverture manuelle, il est possible de disposer d’une aide à la fermeture automatique. Elle réduit largement la force nécessaire à la fermeture et referme le hayon avec un bruit beaucoup plus discret. Toutefois, la version entièrement électrique est encore plus confortable. Elle s’ouvre automatiquement depuis la poignée du hayon, se referme par la sangle ou s’ouvre et se ferme d’une simple pression sur un bouton, via la télécommande intégrée à la clé. Cela facilite surtout grandement la fermeture du hayon qui, quand il est ouvert, culmine à environ deux mètres. Les vantaux du Transporter sont également disponibles en option sur le Trendline et le Comfortline. Ils sont particulièrement utiles dans les emplacements de parking exigus le long de la route.

Trendline : Volkswagen Véhicules Utilitaires propose de nouveau le Multivan en quatre niveaux de finition dont les équipements ont été sensiblement enrichis par rapport à la version précédente. L’entrée dans la gamme Multivan se fait par le modèle Trendline à cinq places. Il remplace l’ancien Startline et séduit par son habitacle entièrement revêtu, ses couleurs et décors frais et ses pare-chocs dans la couleur de la carrosserie. La climatisation avec pavillon à circulation d’air est présente à bord de série, de même que l’autoradio Composition Color avec lecteur de carte SD, prise USB et kit mains-libres Bluetooth. Certains des équipements peuvent être désélectionnés. Les acheteurs intéressés principalement par le concept du Multivan peuvent accéder à l’« univers Combi » à un tarif très avantageux.

Comfortline : le Multivan Comfortline à sept places se caractérise par un confort de voyage accru et par des détails d’équipement élégants. Cela se remarque déjà visuellement avec la grille de calandre peinte en noir sur le bouclier en plusieurs éléments et rehaussée de baguettes chromées. Les jantes en alliage léger 17 pouces chaussées de pneus larges 235/55 R 16 renforcent l’impression dynamique. Celle-ci se poursuit à l’intérieur avec des applications décoratives et des tissus sur les revêtements latéraux. À cela s’ajoutent des équipements de confort tels que la climatisation semi-automatique « Climatic », des stores pare-soleil dans le compartiment passagers, un cache-bagages, une table escamotable intégrée au panneau latéral, un volant multifonctions, un capteur de pluie pour le pare-brise et le rétroviseur intérieur avec dispositif anti-éblouissement automatique.

Generation SIX : une édition spéciale « Generation SIX » est proposée uniquement à l’occasion du lancement sur le marché. Elle est basée sur le Multivan Comfortline et s’enrichit de suppléments exclusifs qui la distinguent radicalement du modèle de série. Ainsi, le vitrage fumé est de série, tout comme les projecteurs et feux arrière à LED, les antibrouillards avec feux de braquage et un pack chrome. Le caractère exclusif s’applique également aux quatre peintures bi-ton optionnelles avec éléments décoratifs assortis sur le tableau de bord, ainsi qu’aux jantes en alliage léger 18 pouces « Disc » disponibles en deux couleurs dans un design rétro.

La dotation en systèmes d’assistance électroniques se révèle extrêmement riche. Sont présents de série à bord : le système d’aide au stationnement à l’avant et à l’arrière, le système Side Assist avec rétroviseurs rabattables électriquement, le régulateur de vitesse et le régulateur de distance ACC, pour n’en citer que quelques-uns. L’installation radio Composition Media est également fournie de série. Dans l’habitacle, l’oeil est flatté par les sièges en alcantara, le volant multifonctions, le levier de vitesses à surpiqûres contrastantes et les tapis de sol textiles avec entourage de couleur différente. Pendant ce temps, le chauffage de sièges et la climatisation Climatronic régulent la température pour le bien-être à bord. Enfin, la régulation adaptative des trains roulants DDC assure une tenue de route excellente en toutes circonstances.

Highline : également doté de sept sièges et d’un équipement alcantara, le Multivan Highline se caractérise par un style luxueux et un confort élevé. Le compartiment passagers peut être équipé de quatre sièges individuels, au détriment toutefois d’une place assise. De l’extérieur, le Multivan Highline se reconnaît à sa baguette chromée supplémentaire sur la grille de calandre inférieure, aux projecteurs antibrouillard avec fonction feu de braquage et aux jantes en alliage léger 17 pouces « Cascavel » de couleur argent, ainsi qu’aux projecteurs tout LED et aux feux arrière LED. La porte coulissante supplémentaire sur le côté gauche facilite l’accès à l’intérieur. Les deux portes s’ouvrent et se ferment par pression sur un bouton grâce à l’assistance électrique. La climatisation Climatronic 3 zones de série instaure des conditions climatiques idéales. Comparée à la Climatic, elle apporte un confort d’utilisation encore accru puisqu’il suffit de présélectionner la température. Tous les autres paramètres, y compris la soufflante, sont régulés de manière entièrement automatique par la Climatronic. D’autre part, la température peut être réglée individuellement pour chaque côté de l’habitacle. Il convient enfin de mentionner le nouveau rétroviseur intérieur sans cadre dont le design léger et séduisant attire l’oeil.

Business : le Multivan Business est le modèle haut de gamme de la gamme Multivan. Il incarne un confort statutaire pour le transport des voyageurs d’affaires et offre un raffinement aux places arrière sans égal sur ce segment. Les six places disponibles invitent à voyager dans des conditions luxueuses. L’intérieur est dominé par les surfaces en bois noble et des sièges en cuir Nappa, les marqueteries apportant une touche de raffinement originale. Les deux sièges confort de la troisième rangée créent une atmosphère de luxe à l’arrière. Ajouté au chauffage, le réglage électrique des sièges individuels intégrés à la banquette arrière promet un voyage tout confort. De même, la glacière incorporée à la banquette tient les boissons et les encas au frais, tandis que le chauffage stationnaire télécommandé veille à établir la bonne température dans l’habitacle. Pratique, la table multifonctions coulissante se range entre les sièges individuels de la deuxième rangée après utilisation. Le système audio Dynaudio, spécialement conçu pour l’intérieur du Multivan produit un son de très grande qualité, y compris en association avec le système de navigation Discover Media. Et comme sur le Multivan Highline, les projecteurs à LED du Business éclairent parfaitement la route.



Caravelle

• Sièges Easy Entry aux portes coulissantes
• Caravelle Highline – nouvelle version haut de gamme

La Caravelle n’a que quatre ans de plus que le Multivan. Destiné au transport des personnes, cette navette a vu le jour avec la troisième génération du Transporter au début des années quatre-vingt. Contrairement au Multivan, les sièges déposables peuvent être aménagés selon une multitude de configurations.

Le nombre de places assises à l’arrière de la Caravelle peut être modulé en fonction des besoins. Toutes les banquettes peuvent être déposées sans outils. Selon l’empattement choisi, il est possible d’installer jusqu’à trois rangées de sièges dans le compartiment passagers. Ainsi, les neuf personnes au maximum susceptibles d’être transportées dans un véhicule conduit avec un permis de catégorie 3 (en Allemagne) peuvent prendre place selon des configurations de sièges très variables. Au total, on obtient 21 configurations différentes. De plus, le système de fixation optionnel permet d’utiliser la banquette triplace – escamotable en fonction de la position – sur n’importe quelle rangée. Les ceintures de sécurité aux places extérieures sont montées sur les panneaux latéraux de manière à réduire le poids des sièges et à faciliter leur dépose. Par ailleurs, tous les dossiers de banquette et de siège individuel peuvent être rabattus en sandwich sur les rembourrages d’assise (idem pour le dossier de la banquette avant optionnelle). L’aide à l’accès Easy Entry est disponible en option sur les deux sièges situés à proximité des portes coulissantes. Une partie du siège peut alors être rabattue vers l’avant pour faciliter l’accès aux places arrière. Tous les panneaux latéraux sont revêtus.

Sur la Caravelle Comfortline, le plancher de la navette est entièrement recouvert de moquette et des stores pare-soleil sont intégrés au revêtement latéral du compartiment passagers. La finition Comfortline fait appel à la climatisation semi-automatique « Climatic », bien connue sur le Multivan, avec pavillon à circulation d’air pour la ventilation du compartiment passagers et bandeaux lumineux intégrés. Un échangeur de chaleur est proposé pour les places arrière avec des diffuseurs au niveau du plancher dans le revêtement latéral arrière droit. La Caravelle Comfortline inclut de série les deux accoudoirs, l’appui lombaire et le réglage en hauteur des sièges conducteur et passager avant. Enfin, la dotation de série comprend également l’autoradio Composition Audio avec lecteur de cartes SD, prise USB et kit mains-libres Bluetooth.

Highline : les niveaux de finition de la Caravelle sont comparables à ceux du Multivan et sont désormais au nombre de trois : Trendline, Comfortline et Highline. Inédite sur la Caravelle, la finition Highline est proposée sur les modèles à partir de 150 ch (110 kW) et vise le segment des navettes haut de gamme exclusives. À l’instar du Multivan Highline, il se reconnaît de l’extérieur grâce à ses jantes en alliage léger 17 pouces de couleur argent « Cascavel », à ses projecteurs antibrouillard, au vitrage fumé, aux deux portes coulissantes électriques et aux baguettes chromées sur le pourtour. À bord, il règne une atmosphère feutrée. Climatronic trois zones, selleries cuir, marchepieds éclairés ou éclairage confort : tout invite à prolonger le plaisir du voyage. Le tableau de bord que l’on retrouve sur le Multivan Highline est presque aussi raffiné. De plus, la dotation de série inclut l’autoradio Composition Color, avec écran tactile TFT 5 pouces et kit mains-libres Bluetooth, ainsi qu’une aide à la fermeture électrique pour le hayon.

Source : Communiqué de Presse Volkswagen Group France (16 avril 2015)



Relations Presse et Publiques Volkswagen Group France
Tel : 01.49.38.88.80/ 88.02 / 88.40
E-Mail : leslie.peltier@volkswagen.fr
Site presse France : www.volkswagen.fr/presse

_________________

 
L'union fait la force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presta14.aneantis.com
 
Transporter, Caravelle Et Multivan - La Sixième Génération
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transporter, Caravelle Et Multivan - La Sixième Génération
» Détection TGV
» Série vers USB
» quelques photos
» Les vaisseaux spatiaux qui vous ont marqué.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE COIN AUTOMOBILE :: VOITURES ETRANGERES DE NOS JOUR :: Volkswagen ●-
Sauter vers: