AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Salon de Genève 2015 : première mondiales du sport Coupé Concept GTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 7322
Age : 69
Localisation : pont farcy14380 calvados
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Salon de Genève 2015 : première mondiales du sport Coupé Concept GTE    Lun 09 Mar 2015, 22:20

Salon international de l’automobile de Genève : première mondiales du sport Coupé Concept GTE - Lundi 9 Mars 2015



● Le coupé quatre portes ouvre une nouvelle ère du design Volkswagen
● Le Sport Coupé Concept GTE fascine par son design exclusif de voiture de sport
● Concept car high-tech avec interface nouvelle génération et motorisation hybride



Dix informations clés sur le Sport Coupé Concept GTE :

1. Le Sport Coupé Concept GTE est le nom d’un nouveau langage esthétique moderne signé Volkswagen.
2. Le concept car associe au design de sportive exclusive une carrosserie quatre portes et un grand hayon.
3. Le Sport Coupé Concept GTE se positionne au-dessus de l’actuelle Volkswagen CC.
4. Le coupé mesure 4 870 mm de long, avec un empattement étonnant de 2 841 mm. Résultat : un maximum d’espace à l’intérieur.
5. Le système Active Info Display (instrument principal numérique) présente un graphisme en trois dimensions d’un grand raffinement.
6. Le système de navigation peut tenir compte des données biométriques du conducteur pour le calcul des suggestions d’itinéraires.
7. Le Sport Coupé Concept GTE met en œuvre une architecture hybride rechargeable (TSI + deux moteurs électriques) d’une puissance totale de 380 ch.
8. Le coupé affichant une vitesse maximale de 250 km/h peut parcourir au moins 50 km en mode électrique pur « E-Mode ».
9. Le Sport Coupé Concept GTE passe de 0 à 100 km/h en seulement 5,0 s (en « mode GTE »).
10. La transmission intégrale innovante utilise un arbre à cardan électrique.


Wolfsburg/Genève, mars 2015. Volkswagen profite du Salon de l’automobile de Genève 2015 pour dévoiler en première mondiale son Sport Coupé Concept GTE. Ce modèle avant-gardiste est le protagoniste d’un nouveau langage esthétique moderne signé Volkswagen. « Le Sport Coupé Concept GTE est le double résultat d’une évolution et d’une révolution. Sur la base d’un ADN esthétique, ce concept car montre avec quelle fascination la marque numéro 1 du groupe en volume va marquer l’avenir immédiat », explique Walter de Silva, Chef du Service Design du Groupe Volkswagen AG. Heinz-Jakob Neußer, Membre du Directoire de la marque Volkswagen, en charge du Développement, poursuit : « Cette étude est un coupé d’un dynamisme à couper le souffle, du jamais vu sur ce segment ! Avec son design qui évoque l’univers des voitures de sport exclusives – complété par la fonctionnalité du hayon et la spaciosité d’un quatre-places –, le Sport Coupé Concept GTE offre une solution de remplacement séduisante face aux berlines classiques des segments B et C. » Klaus Bischoff, Chef du Service Design de la marque Volkswagen, ajoute : « Le Sport Coupé Concept GTE est un nouveau témoignage majeur du design expressif. Inimitable et repensé de A à Z. C’est un marqueur stylistique. Avec cette étude, Volkswagen ne présente pas seulement le nouveau design d’un modèle inédit, il lève un coin du voile sur une nouvelle ère en matière de design. »


Interface haut de gamme.

L’intérieur du Sport Coupé Concept GTE est aussi avant-gardiste que l’extérieur. Le design extrêmement clair, la perfection ergonomique et les nouvelles interfaces interactives homme-machine – notamment l’utilisation des données biométriques du conducteur et un nouveau système Active Info Display au graphisme 3D – instaurent une atmosphère avant-gardiste à bord qui s’accorde à la perfection avec le design expressif de l’extérieur.


GTE, l’hybride rechargeable de Volkswagen.

Si le design est précurseur, la technique l’est tout autant. Le sigle GTE est à lui seul une promesse de motorisation révolutionnaire. Depuis les débuts de la Golf GTE et avec l’arrivée cette année de la Passat GTE, ces trois lettres symbolisent les modèles à motorisation hybride rechargeable. Ces voitures peuvent parcourir environ 50 km en mode électrique pur tout en maîtrisant les grandes distances avec souveraineté. Le tout avec un dynamisme des plus remarquables. Où silence rime avec puissance. Il est envisageable de décliner des versions GTE sur tous les segments, comme l’a montré l’étude de SUV présentée au Salon de Detroit (Michigan, États-Unis). Avec le Sport Coupé Concept GTE dévoilé à Genève, Volkswagen enrichit le concept GTE d’une dimension résolument avant-gardiste. Le coupé GTE de 380 ch (279 kW) partage les qualités de routière longue distance d’un Gran Turismo, tout en offrant une possibilité de trajets zéro émission grâce à la présence de deux moteurs électriques et d’une batterie également rechargeable en externe. L’étude affiche une consommation moyenne (mixte) de 2,0 l/100 km pour une vitesse maximale de 250 km/h.


Une classe à part.

Pour Volkswagen, les catégories moyenne et supérieure se divisent en segments B, C et D. La toute nouvelle Passat, par exemple, est la référence de la catégorie moyenne, autrement dit sur le segment B à hauts volumes. La Volkswagen CC, quant à elle, se positionne sur le segment B supérieur et la berline haut de gamme Phaeton est un représentant typique du segment D. Ayant une place naturelle dans le segment B supérieur, l’étude présentée à Genève s’oriente pourtant davantage vers le segment C. « Le Sport Coupé Concept GTE est un modèle que nous plaçons en interne au-dessus de l’actuelle Volkswagen CC. Nous allons enrichir ce segment par un design premium à la fois exclusif et dynamique, susceptible de donner une nouvelle dimension à la notion d’avant-garde », explique Klaus Bischoff, ajoutant : « Nous avions un objectif en tête en concevant ce modèle : créer un coupé sport quatre portes irrésistible, inspirant à tous les observateurs le désir immédiat de le posséder. »


Des proportions dynamiques.

Le design charismatique du Sport Coupé Concept GTE repose, une fois de plus, sur la plateforme transversale modulaire MQB de Volkswagen. Elle ouvre la voie à la mise en œuvre de proportions fascinantes, ainsi qu’à une utilisation idéale de l’espace à bord. La clé du succès réside dans le rapport entre la longueur totale et l’empattement, soit respectivement 4 870 mm et 2 841 mm. Il en résulte une longueur intérieure confortable de 1 871 mm et des porte-à-faux compacts à souhait (909 mm à l’avant, 1 120 mm à l’arrière, mesures depuis le centre de l’axe). Dans le même temps, Volkswagen a plaqué sur les quatre grandes roues de 21 pouces une carrosserie quatre portes très basse (1 407 mm) et large (1 865 mm). Et grâce à la plateforme MQB, l’utilisation de l’espace à bord est excellente. En effet, en dépit des dimensions dynamiques, le Sport Coupé Concept GTE, doté d’un toit ouvrant panoramique, se distingue par une garde au toit remarquable à l’avant et à l’arrière. Le grand hayon, que l’on n’identifie pas comme tel de l’extérieur, cache un coffre de 480 l. Oui à l’avant-garde, non aux concessions.


Le design extérieur

Une Volkswagen charismatique. Avec son allure avant-gardiste, le Sport Coupé Concept GTE rebat les cartes du jeu automobile. En cas d’adoption en série, ce coupé quatre portes se présenterait comme une voiture de sport à un tarif très séduisant pour tous les automobilistes ayant besoin d’une voiture avec plus de deux portes et appréciant les formes d’une jolie carrosserie. L’adoption en série d’un design aussi audacieux que celui du Sport Coupé Concept GTE est un projet ambitieux, surtout quand il s’agit de rendre ce rêve économiquement abordable. Mais avec la plateforme transversale modulaire et un ADN esthétique parfaitement original, Volkswagen a réuni toutes les conditions pour pouvoir faire de cette création originale une voiture de série à moyen terme. « C’est tout notre savoir-faire, associé à un maximum de créativité, qui se retrouve dans le design expressif du Sport Coupé Concept GTE, explique Klaus Bischoff ; nous avons là un coupé quatre portes qui revendique le design charismatique d’une sportive – cette voiture explore des territoires nouveaux et montre à quel point notre nouveau langage esthétique offre une multitude de facettes possibles. » Le design du Sport Coupé Concept GTE est détaillé ci-après.


L’avant – Quand la calandre et les projecteurs ne font qu’un.

Plus que jamais, la calandre, les phares et l’emblème VW du Sport Coupé Concept GTE fusionnent pour livrer une vision totalement nouvelle de la proue Volkswagen. Les designers ont pris le parti d’une structure résolument tridimensionnelle et ont créé un visage incroyablement original et extrêmement dynamique. La calandre est encadrée par les phares doubles à LED débordant largement sur l’intérieur de la face avant. Ils sont eux-mêmes enserrés par une lame de calandre en aluminium dont les extrémités sont retournées vers le haut, tel le bout des ailes d’un avion d’affaires (winglets). La forme de ces winglets est reprise en différents endroits de l’extérieur et de l’intérieur, imprimant sa marque à l’ensemble de la voiture tel un fil rouge.

● Un design lumineux marquant. Dans la zone de la calandre, les winglets de la lamelle supérieure encadrent les modules de LED intérieurs (feux de route + feux de jour à plusieurs points) ; la deuxième lamelle entoure les modules de LED extérieurs (feux de croisement + feux de jour à plusieurs points). Grâce aux bandeaux de LED intégrés, les winglets font également office de feux de jour, tandis que la zone correspondante de la lamelle supérieure remplit également la fonction de clignotant via un changement de la couleur des LED. La signature visuelle des feux de jour du Sport Coupé Concept GTE est complétée par les modules LED disposés en forme de C autour des prises d’air intérieures (un signe distinctif des modèles électriques et hybrides rechargeables de Volkswagen).

● Six lamelles pour la grille de calandre. Les deux lamelles supérieures qui s’étirent sur presque toute la largeur de l’avant surmontent quatre lamelles en aluminium. Elles s’amincissent vers le bas et forment un large « V », encadré par le bouclier, dans la couleur de la carrosserie dans cette zone. À gauche et à droite, on remarque la signature en C des feux de jour.


La silhouette.

Le Sport Coupé Concept GTE n’est pas une berline, mais bel et bien un coupé avec quatre portes et un hayon. De cette conception résulte un design qui mise sur les lignes étirées, une hauteur contenue et des volumes de carrosserie athlétiques. La silhouette montre à quel point cette philosophie a été mise en œuvre avec le refus de tout compromis. La ligne de toit s’étire en un arc aplani depuis les montants de pare-brise (très reculés, d’où un capot moteur particulièrement long) jusqu’à la poupe. L’arrière de la silhouette est dominé par les montants de custode qui prolongent sans rupture l’inclinaison de l’arc de toit. Autre élément qui montre le soin apporté aux détails : des arrivées d’air sont intégrées aux ailes avant et aux portières (en écho à celles du capot moteur) et comportent des éléments chromés insérés qui reprennent la thématique des winglets. À bien y regarder, on les retrouve également dans les jantes de 21 pouces à cinq branches.

● Quand la ligne latérale et le capot moteur fusionnent. Deux exemples illustrent le niveau de précision du design. Premièrement : la ligne de vitrage. Cette ligne qui semble taillée au couteau est prolongée sous la forme d’une arête aiguisée jusque sur les ailes, avant de se fondre avec les winglets de la lamelle supérieure de calandre et avec la bordure des quatre lamelles inférieures. Deuxièmement : la ligne de caractère. Ligne la plus importante de la voiture, elle se trouve au-dessous de la ligne de vitrage et forme un décrochage dans la partie arrière. Elle s’étire alors légèrement vers l’extérieur pour mieux souligner les épaules et créer une nervure. Vers l’avant de la voiture, le décrochage se réduit progressivement et la ligne de caractère s’étire jusqu’au niveau du passage de roue. C’est alors qu’elle change de nature pour border le grand capot moteur, lequel déborde sur les ailes et la partie supérieure des passages de roue. En position ouverte, le capot moteur libère entièrement l’accès au compartiment moteur, offrant ainsi une image telle qu’on la connaît du sport automobile. Un joli détail à signaler : les poignées de porte entièrement noyées.


L’arrière.

La précision et le soin du détail qui caractérisent la conception du Sport Coupé Concept GTE se manifestent de manière exemplaire lorsqu’on observe les côtés de la partie arrière. On voit alors que la ligne de toit (et donc la courbure des montants de custode, partant virtuellement de l’arête de décollement sur le hayon) rejoint la surface verticale de la partie arrière sans aucune rupture. Attribut caractéristique des voitures de sport classiques, l’arête de décollement ou plus exactement le becquet arrière prolonge visuellement la voiture. Sur les côtés, l’arête inférieure du becquet surmonte les feux arrière pour rejoindre directement la ligne de caractère et la zone des épaules. Il apparaît que le charisme unique de ce coupé quatre portes s’inspire de l’élégance expressive des voitures de sport classiques. En effet, la zone du toit se rétrécit vers l’arrière, laissant ainsi la place à des épaules athlétiques qui, sous l’impulsion de la ligne de caractère en décrochage, évoluent vers les passages de roue puissamment saillants et intégrés aux surfaces de façon homogène. Nous avons là tous les ingrédients d’une authentique voiture de sport.

● Feux arrière. À l’instar des projecteurs avant, les feux arrière à LED de forme trapézoïdale arborent un graphisme 3D, avec une signature lumineuse qui reprend le thème des winglets. La base est formée par deux éléments noirs brillants de chaque côté, auxquels sont intégrés les LED des feux stop, ainsi que des réflecteurs et des inserts en verre à LED (pour les feux arrière et les clignotants). Les plaques rouges de recouvrement des feux arrière ont reçu un design tridimensionnel. De nuit, les surfaces du corps de base, sur fond noir, ne sont pas visibles. Ainsi, les éléments de LED éclairés semblent flotter en l’air en formant une signature lumineuse inimitable.


Le design intérieur

Active Info Display à visualisation 3D. Les nouveaux modules d’interface du Sport Coupé Concept GTE sont un régal pour les yeux et un bijou de technologie high-tech. Le combiné d’instrument est le prototype d’un système Active Info Display de conception nouvelle et doté d’un graphisme 3D. D’une diagonale de 12,3 pouces, l’écran a été conçu de telle façon que l’espace virtuel à l’extérieur fusionne avec les contours réels du combiné, grâce à une lumière d’ambiance brevetée à effet tridimensionnel. Il ne s’agit donc pas d’un black panel aux contours bien délimités, mais d’une surface de forme libre qui, par l’usage de la lumière, structure l’espace tridimensionnel de façon interactive et sans limites perceptibles. Il en résulte une impression de valeur inédite. Dans la configuration par défaut, l’instrument numérique représente deux cadrans : à gauche le Powermeter, à droite le compteur de vitesse, séparés par un champ susceptible d’afficher une multitude d’informations en tout genre. Grâce à la surface de forme libre, les cadrans semblent littéralement flotter dans l’espace virtuel. Le graphisme des affichages évolue en fonction du mode de transmission (« E-Mode » ou « GTE »).

Quatre écrans. L’écran tactile du système d’infodivertissement central a une diagonale de 10,1 pouces. D’autre part, la zone latérale est dotée de curseurs sensitifs (sliders) pour la commande de climatisation. Un module de contrôle médias se trouve également aux places arrière, sous la forme d’un écran tactile de 12,3 pouces disposé entre les sièges. Il donne accès à des fonctions telles que médiathèque, téléphone ou navigation. Par ailleurs, les passagers arrière passent également par cette unité de contrôle médias pour utiliser les deux écrans intégrés aux dossiers des sièges avant (10,1 pouces chacun). Enfin, les curseurs disposés à côté de l’écran 12,3 pouces permettent de régler la climatisation automatique à quatre zones.

La navigation reconnaît les données biométriques. Pour la première fois, Volkswagen relie directement le système électronique de la voiture au conducteur. Via une montre connectée ou un bracelet de mesure des fonctions vitales, le Sport Coupé Concept GTE peut calculer un itinéraire sur la base des données biométriques du conducteur et déterminer s’il doit passer par une route nationale exigeante et riche en virages ou par un trajet plus tranquille. La conducteur saisit la destination souhaitée sur l’écran tactile ou par commande vocale ; bien sûr uniquement s’il accepte l’utilisation des données biométriques mémorisées dans l’appareil. Dans ce mode de navigation entièrement tourné vers le conducteur, les facteurs temps et kilométrage sont secondaires pour le calcul de l’itinéraire puisque la priorité va à l’agrément de conduite. Le système de navigation recommande des trajets qu’il affiche sous forme de liste ou d’affichage Coverflow. Dans ce cas, des photos ou des informations complémentaires peuvent être affichées sur la couverture de chaque trajet, via des applications de type Instagram. Avant de prendre la route, le conducteur pourra consulter le trajet sélectionné et obtenir dans le même temps des informations sur le type d’itinéraire, le trafic, la météo et l’état de la route. Afin de recevoir les informations les plus précises en temps réel, le système exploite les données anonymisées fournies par d’autres voitures (Car-to-Car) effectuant le même trajet en aval. Parallèlement, le système vérifie si l’état du véhicule et ses équipements sont conformes aux conditions requises par le trajet effectué. Avant même le départ, le Sport Coupé Concept GTE procède par conséquent au contrôle de la vitalité du conducteur, des conditions rencontrées ultérieurement sur la route et de son propre état.


Cocooning.

La ligne continue formée par le tableau de bord et les hauts de contre-porte instaure une atmosphère de cocon inhabituelle qui enveloppe littéralement les quatre passagers. Composé d’éléments horizontaux et revêtu de cuir dans sa partie supérieure, le tableau de bord est prolongé de façon continue dans les garnitures de porte avant, lesquelles trouvent un écho sur les portes arrière, tant par la forme que dans le choix des matériaux. De là, cet élément de cocon qui entoure tout l’habitacle s’étend jusque sur l’habillage au-dessous de la lunette arrière.


Une planche de bord épurée au design iconique.

La planche de bord est rectiligne, ordonnée et réduite à l’essentiel. Dans la partie supérieure, les diffuseurs d’air sont formés par trois fentes effilées et élégantes bordées d’aluminium. Au-dessous s’étire un bandeau décoratif mince en noir laqué piano. Il surmonte un autre diffuseur d’air en aluminium qui s’étire sur toute la largeur de la planche, de part et d’autre de l’Active Info Display, l’instrument de bord principal. Au niveau inférieur, on trouve un bandeau en aluminium qui s’étend, là encore, sur toute la largeur. Il se poursuit dans les contre-portes où il se transforme en poignées de porte en forme de winglet. L’éclairage d’ambiance forme une autre ligne marquante. Précise, filiforme et de couleur modulable, cette ligne éclairée souligne la planche de bord (jusque sur les planches de portière avant), le système d’infodivertissement central et la console centrale jusqu’aux places arrière, soulignant ainsi les contours de ces zones.


La console centrale d’une sportive.

Rappelant l’intérieur d’une voiture de sport, la console centrale remonte vers la planche de bord où elle rencontre le système d’infodivertissement. Là encore, l’ambiance raffinée est dominée par le noir brillant et les entourages fins en aluminium. La console centrale « flottante » surmonte une application décorative en bois d’aspect naturel, un matériau que l’on retrouve sur les garnitures de portes et le volant. Témoignant d’un souci du détail pratique, les porte-gobelets placés à la droite du levier de vitesse DSG permettent au choix de tenir au chaud ou de réfrigérer les gobelets. Le levier sélecteur de la boîte de vitesses DSG est doté d’une commande de type shift by wire : tel un joystick, il se trouve toujours en position centrale et les positions classiques « R », « N » et « D » sont activées par une simple impulsion. Le passage en position « P » se fait par une touche séparée, intégrée de façon ergonomique au levier.


La motorisation

Système hybride rechargeable. Le Sport Coupé Concept GTE est animé par une motorisation hybride rechargeable à la fois économe et dynamique. Le moteur à combustion retenu par Volkswagen pour ce concept car est un six-cylindres suralimenté à injection directe (TSI) de 3,0 l développant 299 ch (220 kW) pour un couple maximum de 500 Nm. Les composants électroniques sont constitués de la batterie au lithium-ion (logée dans le tunnel central) et de deux moteurs électriques. Le moteur électrique avant est intégré au boîtier de la DSG 6 vitesses (DQ400E) et développe 40 kW contre 85 kW pour le moteur électrique arrière. La puissance totale disponible s’élève à 380 ch (279 kW). Grâce au moteur électrique arrière ainsi qu’à un « arbre à cardan électrique », la force motrice du système peut être transmise aux quatre roues en cas de besoin. Le coupé peut rouler jusqu’à 250 km/h et passe de 0 à 100 km/h en seulement 5,0 s (en mode sportif GTE). Malgré ses qualités dynamiques, l’étude n’en est pas moins étonnamment sobre avec une consommation moyenne (mixte) limitée à 2,0 l/100 km. De plus, le Sport Coupé Concept GTE peut parcourir au moins 50 km en mode électrique pur (« E-Mode ») et donc sans émissions. Il possède une autonomie totale de plus de 1 200 km.

« Mode Hybride ». Le Sport Coupé Concept GTE démarre par défaut en mode « Hybride ». Il se comporte alors comme une voiture à hybridation complète classique, puisque le système de récupération de l’énergie cinétique recharge la batterie durant les phases de décélération et la voiture alterne automatiquement entre le TSI et le moteur électrique en fonction des besoins ou utilise les deux simultanément. Dès que le conducteur lève le pied de la pédale d’accélérateur et si la batterie est suffisamment rechargée, tous les moteurs sont coupés et déconnectés de la chaîne cinématique. On parle alors de « vitesse de croisière ». Il n’y a pas seul gramme de CO2 rejeté dans l’atmosphère. Si le conducteur relâche la pédale d’accélérateur ou s’il freine alors que la batterie n’est pas suffisamment chargée, les deux moteurs électriques se transforment en générateur pour alimenter la batterie lithium-ion avec l’énergie récupérée au freinage. Le TSI est, là encore, coupé et déconnecté. Si le moteur V6 est utilisé à l’exclusion de tout autre, le concept car est entraîné uniquement par les roues avant. Et grâce à l’efficacité de la technologie TSI, le Sport Coupé Concept GTE reste très sobre dans cette configuration.

« E-Mode ». Lorsque le conducteur active le « E-Mode » en appuyant sur la touche correspondante, le moteur électrique de 85 kW sur l’essieu arrière est seul à propulser la voiture. En mode électrique pur, le V6 TSI est découplé de la chaîne cinématique par ouverture de l’embrayage, puis coupé. S’il convient de solliciter à nouveau le six-cylindres en raison de l’état de charge de la batterie ou d’autres paramètres, le moteur à combustion réintègre la chaîne cinématique en une fraction de seconde avec une parfaite fluidité. Les moteurs électriques sont alimentés en énergie par la batterie au lithium-ion d’une teneur énergétique de 10,7 kWh. L’électronique de puissance intégrée au compartiment moteur avant gère les échanges d’énergie haute tension entre la batterie et les moteurs électriques et vice-versa. Le réseau de bord est alimenté en tension 12 V via un convertisseur DC/DC. La batterie est rechargée soit en cours de trajet, soit par une source extérieure.

« GTE ». La touche « GTE » permet au conducteur de passer en « Mode GTE » et donc d’activer le profil plus sportif du coupé. Les courbes caractéristiques de la pédale d’accélérateur, de la boîte de vitesses et de la direction revêtent alors une allure encore plus sportive. En « Mode GTE », le TSI et les moteurs électriques fonctionnent de concert en « boost » pour développer la puissance maximale cumulée et libérer le couple moteur maximum.

« Battery Charge / Battery Hold ». Le double mode « Battery Hold » (la teneur énergétique de la batterie reste constante) ou « Battery Charge » (la batterie est rechargée en cours de trajet) s’active via un sous-menu dans le système d’infodivertissement. Il permet par exemple de rouler en mode électrique pur (« E-Mode ») et donc sans émissions en arrivant dans une ville au terme d’un long trajet.

Transmission intégrale avec « arbre à cardan électrique ». Dès que la situation l’exige, le Sport Coupé Concept GTE évolue en quatre roues motrices. Dans ce cas, si la batterie est faiblement chargée, le moteur électrique avant, alimenté en énergie par le V6 TSI, officie comme unique alternateur et donc comme source de courant pour le moteur électrique de l’essieu arrière. Étant donné que l’énergie utilisée pour entraîner l’essieu arrière emprunte un câble électrique et non une liaison mécanique, on parle d’un « arbre à cardan électrique ». Compte tenu du fait que le TSI entraîne le moteur électrique arrière via son alter ego à l’avant, la transmission intégrale fonctionne même avec une batterie faiblement chargée.



Caractéristiques techniques du Sport Coupé Concept GTE

Carrosserie/Jantes

Identité : Coupé 4 portes et 4 places
Longueur/largeur/hauteur : 4 870 mm / 1 865 mm / 1 407 mm
Empattement : 2 841 mm
Coffre : 480 l
Roues/pneumatiques : 9,5 J x 21, ET45 / 265/30 R21

Motorisation

Architecture : Hybride rechargeable
Transmission : Intégrale avec « arbre à cardan électrique »
Moteur essence : 3.0 V6 TSI (turbo à injection directe) 220 kW / 299 ch / 500 Nm
Moteurs électriques à l’avant et à l’arrière : 40 kW / 220 Nm et 85 kW / 270 Nm
Puissance totale : 279 kW / 380 ch
Boîte de vitesses : DSG 6 vitesses (DQ400E)
Type de batterie : Lithium-ion
Capacité de batterie : 10,7 kWh

Performances/consommation

Vitesse maximale hybride : 250 km/h (bridée)
0-100 km/h : 5,0 s
Consommation (Ø NEDC) : 2,0 l/100 km
Émissions de CO2 (Ø NEDC) : 46 g/km
Autonomie en mode électrique : > 50 km
Autonomie totale : > 1 200 km






















































_________________

 
L'union fait la force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presta14.aneantis.com
 
Salon de Genève 2015 : première mondiales du sport Coupé Concept GTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citroën Au Salon De Genève 2015
» Salon de Genève 2015 : Renault KADJAR, le crossover sur le terrain de la séduction
» Dacia - Salon de Genève 2015 : Dacia célèbre 10 ans de succès
» Salon de la Belleviloise à Paris le 3 et 4 octobre 2015
» salon de Genève 2010 - Audi RS 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE COIN AUTOMOBILE :: VOITURES ETRANGERES DE NOS JOUR :: Volkswagen ●-
Sauter vers: