AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Renault : Grand Prix du Brésil, le bilan de la course

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8649
Age : 70
Localisation : pont farcy14380 calvados
Date d'inscription : 19/05/2006

MessageSujet: Renault : Grand Prix du Brésil, le bilan de la course   Lun 10 Nov 2014, 10:00

Grand Prix du Brésil, le bilan de la course - Lundi 10 Novembre 2014


Sebastian Vettel a livré aujourd’hui une course solide pour aider Infiniti Red Bull Racing à décrocher la 5e place du Grand Prix du Brésil, tout en permettant à l’écurie autrichienne de finir vice-championne du monde des Constructeurs. Son coéquipier Daniel Ricciardo s’acheminait, lui aussi, vers une arrivée dans les points avant de rencontrer un problème de suspension au 40e passage. L’écurie Scuderia Toro Rosso, pour sa part, a manqué le top 10 d’un rien, Daniil Kvyat terminant finalement 11e, deux rangs devant Jean-Eric Vergne en 13e position. Pastor Maldonado, pilote du Lotus F1 Team, est venu s’immiscer entre les deux monoplaces italiennes pour s’adjuger la 12e place.

Faits marquants de la course :

• Les températures en piste dépassant les 50°C, les dix premiers observent un arrêt aux stands après seulement quelques tours et remplacent les pneumatiques tendres qu’ils avaient utilisés en qualifications. Un choix qui permet à leurs concurrents partis en gommes dures de se hisser aux avant-postes. Ceci présage alors d’une après-midi intense, la situation en piste évoluant avec les différentes stratégies.

• S’élançant depuis la 6e place de grille, Vettel prend un bel envol mais se retrouve coincé derrière Kevin Magnussen et Fernando Alonso lors du premier tour. L’Allemand se montre très compétitif au cours des 70 boucles suivantes. Après avoir suivi la Ferrari pendant ses deux relais initiaux, Vettel profite d’un arrêt anticipé pour prendre le meilleur sur l’Espagnol et la McLaren au terme de la seconde valse des passages aux stands. Le pilote Red Bull bénéficie également d’un arrêt poussif de Valtteri Bottas pour dépasser la Williams. Vettel gère ensuite habilement la dégradation des pneumatiques pour prendre l’ascendant sur les pilotes ayant adopté une stratégie décalée. Son coéquipier Ricciardo vit, quant à lui, une course plus délicate. L’Australien voit sa série de 15 arrivées consécutives dans les points prendre fin lorsque sa monoplace rencontre un souci de suspension avant.

• Daniil Kvyat (Scuderia Toro Rosso) passe à seulement six dixièmes d’inscrire la dernière unité mise en jeu aujourd’hui, après avoir pourtant harcelé la Williams de Bottas durant les derniers tours. Le Russe, qui s’était élancé en gommes dures, se retrouve dans le top six à plusieurs reprises en fonction des différentes stratégies adoptées par ses rivaux. Kvyat opte finalement pour des pneus tendres lors d’un dernier relais. Parti 16e, son coéquipier Vergne remonte au classement pour franchir la ligne d’arrivée au 13e rang.

• Pastor Maldonado gagne quatre positions durant la course et décroche finalement la 12e place pour le compte du Lotus F1 Team. Premier pilote à troquer ses pneus tendres pour des gommes dures, le Vénézuélien s’immobilise dès le second tour avant de livrer une course solide jusqu’au drapeau à damier. À l’image de Kvyat, Romain Grosjean couvre un long relais initial parmi les dix meilleurs avant qu’un problème de groupe propulseur ne l’oblige à renoncer en fin de course.

• Au classement Pilotes, Ricciardo maintient son 3e rang malgré un score vierge, tandis que la 5e place de Vettel permet à l’Allemand de se hisser en 4e position, devant Alonso et Bottas.


Rémi Taffin, directeur des activités piste Renault Sport F1 :

« Émotions contrastées aujourd’hui à l’issue d’une course étrange. Les quelques points glanés par Sebastian garantissent à Red Bull la place de dauphin chez les Constructeurs. Ce n’est pas un secret, nous avons vécu une saison compliquée, malgré les trois victoires signées ensemble jusque-là. Finir second au championnat vient donc souligner l’immense travail accompli dans les usines de Viry-Châtillon et Milton Keynes.

Néanmoins, notre redressement ne se révèle pas suffisant et nous devons rester réalistes par rapport à l’écart qui nous sépare encore de Mercedes. Nous ne sommes pas habitués à terminer deuxièmes et allons tout mettre en œuvre durant l’hiver pour effacer leur avantage d’ici la saison prochaine.

Comme à Austin le week-end dernier, Seb a livré aujourd’hui une course absolument étincelante. Le groupe propulseur et les pneumatiques restent délicats à exploiter dans de telles conditions mais, tous ensembles, nous nous en sommes très bien sortis et avons extrait la performance maximale. Quel dommage cependant de voir Daniel abandonner à la suite d’un problème de suspension. Il conserve toutefois la troisième place du classement Pilotes et devrait en toute logique maintenir son rang à l’issue de la saison.

Toro Rosso et Daniil manquent les points pour une petite demi-seconde. Ceci démontre bien que la voiture reste compétitive dans un peloton où la lutte pour les places d’honneur fait rage. Lotus a également prouvé sa valeur et affiché un rythme convaincant, Pastor Maldonado ralliant l’arrivée en 12e position. Je suis évidemment déçu pour Romain dont la monoplace a connu un souci au niveau du groupe propulseur et perdu un cylindre en fin de course. Comme d’habitude, nous étudierons les données avec attention et en tirerons les enseignements nécessaires. »



POUR PLUS D'INFORMATIONS, CONTACTER :

Aurelie LE CLERRE
Attachée de presse
+33 1 76 83 02 68 / Mobile +33 6 87 14 75 71
aurelie.le-clerre@renault.com

Renault Presse - + 33.1.76.84.63.36
E-Mail : renault.media@renault.com
Sites Internet: www.media.renault.com - group.renault.com
Suivez-nous : @Renault_live.

_________________

 
L'union fait la force
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presta14.aneantis.com
 
Renault : Grand Prix du Brésil, le bilan de la course
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renault - Formule 1 Grand Prix d’Europe 2016
» Grand Prix du Brésil 2007 Kimi Raikkonen (champion du monde)
» Grand Prix Beauté 2010
» Grand - Prix de Malaisie 2008
» prix capteur de roue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SPORT AUTOMOBILE :: NEWS-INFOS EN FORMULE 1-
Sauter vers: